AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 Only know you've been high when you're feeling low / olivia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cane Ryswell

avatar

Messages : 51
Avatar + © : Eric Dane + minh (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Age : Quarante-trois ans
Activité : Avocat

MessageSujet: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Dim 26 Juin - 19:49


≈ ≈ ≈
{ You see her when you close your eyes maybe one day you'll understand why
Everything you touch surely dies }
crédit/ tumblrjthe passenger.

Cane était sortie de l'hôpital depuis déjà plus d'une semaine. On ne l'avait pas encore autorisé à retourner travailler parce qu'il devait se reposer cependant on lui avait permis quelques sorties du moment que ce n'était pas trop long ni trop fatigant. Il ne lui en fallait pas plus pour prendre ses affaires et sortir. Afin de remercier l'accueil fait par Amélia son ex-femme ainsi que sa fille depuis son accident il avait décidé de se rendre à un magasin de viennoiseries. Connaissant les deux femmes il savait que la gourmandise était un vilain défaut qu'elles partageaient. Évidemment il avait dû attendre d'être seul afin de pouvoir sortir sinon elles auraient essayé de l'en dissuader. Il avait l'impression d'avoir deux mamans ce qui n'était pas désagréable. Cela lui permettait d'avoir de la compagnie et ainsi de ne pas trop penser à celle qui habitait son cœur : Olivia. Cane n'était persuadée que la jeune femme n'était pas venue une seule fois le voir à l'hôpital, qu'elle n'était pas venue prendre de ses nouvelles même si elle était au courant de l'accident. En effet sa charmante fille l'en avait empêché. Même si ce n'était pas évident à accepter il ne pouvait pas forcer Olivia à vouloir avoir des contacts avec lui après tout lors de leur rupture elle avait été plutôt claire : elle en avait eu assez. Cane avait donc pris ses affaires et un taxi pour se rendre au café Nell &Carter's. Arrivé au magasin il salua alors une personne qu'il connaissait bien. Il l'avait défendue avant d'aller faire la queue. Cane n'était pas très bavard surtout pas avec un ancien client. « Je prendrais des minis avec un assortiment de parfum. » Commanda Cane. Des minis correspondaient une douzaine de nos classiques assortis favoris dans un récipient transparent 18 $ dans un carton d’œufs 20 $. Il savait qu'il ne pouvait pas se ramener avec deux pauvres cupcakes surtout après la patience qu'elles ont eue pour lui. Cane se sentait réellement redevable même s'il n'avait qu'une envie pouvoir retourner chez lui. Il avait besoin de retrouver ses bonnes vieilles habitudes. En attendant de recevoir sa commande il était sur le côté. Assez sur le côté pour voir les clients entrer et il se retrouva nez à nez avec Olivia à sa grande surprise. Il ne s'attendait pas à la croiser ici après tout la jeune femme devait être au bureau. « Olivia .. » Lâcha Cane. Heureusement qu'il n'avait pas la boîte de cupcakes dans les mains sinon il aurait tout fait tomber. Prononcer son prénom c'est tout ce qu'il avait réussi à dire. Cane se sentait diminué devant Olivia. Il avait encore un pansement sur le front, quelques contusions visibles. Elle devait le prendre pour un homme fragile après tout il avait onze ans de plus qu'elle.

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Dim 26 Juin - 20:31


≈ ≈ ≈
{ You see her when you close your eyes maybe one day you'll understand why
Everything you touch surely dies }
crédit/ tumblrjthe passenger.
Première journée en tant que juge pour enfant. Ton premier procès n’était pas avant la semaine prochaine et tu avais déjà travaillé le dossier mais tu avais besoin de te faire à ton nouveau poste et ce matin, alors que tu avais rendez-vous au tribunal en début d’après-midi, tu avais décidé d’aller chercher des cupcakes et petits gâteaux pour tes collègues. C’était un petit geste qui ne te coûtait pas grand chose mais qui montrait que tu voulais créer des liens et te faire apprécier. Tu l’avais fait dans tes anciens cabinets, cela avait fonctionné à merveille ! C’était comme cela que tu avais sympathisé la première fois avec ton ancien collègue qui était devenu ton roc ces derniers temps. Tu avais passé une superbe soirée avec ta sœur mais le réveil fut un peu brutal. Tu allais te prendre une douche pour te réveiller avant d’enfiler ta tenue de travail préférée, la jupe moulante, le chemisier et la veste de costard. Tu te maquillais légèrement avant de passer les talons et de te boire un café. Ta sœur dormait encore sur le canapé sans grande surprise. Tu lui laissais un petit mot avant d’attraper ton Iphone et de prendre ta voiture. Tu pris la direction de la pâtisserie Nell & Carter’s qui était une de tes favorites en ville. Tu savais déjà exactement ce que tu voulais acheter et tu avais déjà décidé de te faire un petit plaisir avec une tarte aux fraises pour te donner du courage aujourd’hui. Tu réussis à te garer un peu difficilement et tu sortis de la voiture lunettes de soleil sur le nez. Tu savais ce à quoi tu ressemblais et tu n’avais pas peur de le montrer. Alors que tu poussais la porte de la pâtisserie et que tu enlevais tes lunettes, ton nom prononcé par une voix que tu ne connaissais que trop bien arriva à tes oreilles. « Olivia .. » Tu sentis ta gorge se serrer. Non, pas aujourd’hui … Tu ne pouvais pas faire face à Cane aujourd’hui … « Cane. » Dis-tu simplement en fermant la porte derrière toi. Tu sentis ton cœur se serrer alors que tu pouvais voir les traces de son accident sur son visage. La culpabilité te submergeait mais tu te forçais à la cacher du mieux que tu le pouvais. En réalité tu avais juste envi de t’enfuir en courant et de pleurer dans ta voiture mais il était trop tard … Que pouvais-tu lui dire ? Tu pouvais prendre de ses nouvelles. « Je vois que tu te remets bien de ton accident. Comment vas-tu ? » C’était le mieux que tu pouvais faire alors que ton cœur tambourinait dans ta poitrine. C’était tellement dur de faire bonne figure pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Ryswell

avatar

Messages : 51
Avatar + © : Eric Dane + minh (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Age : Quarante-trois ans
Activité : Avocat

MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Dim 26 Juin - 21:23

C'était très difficile pour Cane de se montrer aussi éloigné d'elle. Il avait l'habitude de se montrer tactile avec Olivia parce que c'était dans sa nature. Il était toujours attention à son égard. Elle était spéciale mais aujourd'hui il n'avait plus le droit de le lui montrer parce qu'elle lui avait ôté ce droit en le quittant. Y repensant ne lui faisait pas du bien, mais cela l'empêchait de se faire des films. Cane ne savait pas par où commencer. Il ne savait pas vraiment quoi lui dire. La situation était embarrassante d'ailleurs la façon de se comporter d'Olivia le lui prouvait. La jeune femme semblait nerveuse de le voir cependant il n'arrivait pas à cerner si c'était à cause de ses sentiments pour lui où simplement une gêne de croiser son ancien amant. Cane espérait que ça soit la deuxième option puisque de son côté il avait l'impression d'être un adolescent devant son crush du moment. Olivia semblait aussi surprise que lui de le voir. Il se sentait bête parce qu'elle aussi était gourmande alors ce n'était pas si grande surprise que ça de la croiser. C'était peut-être un coup du destin. Il savait qu'elle pourrait penser qu'il réservait ses cupcakes pour une autre femme puisqu'ils ne sont plus ensemble Cane aurait le droit de refaire sa vie cependant ce n'était pas le cas. Cane voulait simplement remercier son ex-femme et sa fille. De toute façon peu importe ce qu'imaginait Olivia elle n'en montrait rien. « Je vais mieux, merci. » Commença par lui dire Cane. Il voyait à son visage qu'elle était surprise. Il pensait qu'elle devait s'attendre à ce qu'il se montre assez froid pour ne pas dire agacé. En effet, il n'avait pas eu de nouvelles d'elle et cela l'avait blessé pendant un moment. Désormais, il voyait la situation autrement et se disait qu'elle devait avoir une raison. « Je voulais t'appeler, mais je ne savais pas si c'était ... » Continua Cane avant de laisser quelques secondes de silence. Il cherchait ses mots. Il savait qu'il ne devait pas dire n'importe quoi. Il ne voulait pas que la jeune femme pense qu'il attendait derrière son téléphone qu'elle fasse le premier pas. Il se sentait déjà assez diminué sans en rajouter une couche. Il voulait comme on dit tâter le terrain. Même s'il restait vexé par le fait que la jeune femme ne soit pas venue le voir, qu'elle ne l'ait pas appelé il essayait de faire un effort. Il n’oubliait pas qu'elle avait eu des raisons de ne pas le faire. « Je ne voulais pas te déranger. » Fini par lui dire Cane. En effet Olivia avait été claire sur le fait qu'elle en avait eu assez d'attendre qu'il s'ouvre à elle, attendre qu'il lui laisse une place suffisante dans sa vie. Il voulait respecter son choix même si cela le tuait à l'intérieur de ne pas avoir fait plus de choses. Olivia était très importante à ses yeux contrairement à ce qu'elle pensait. Il n'imaginait pas que la jeune femme ait pu avoir un aperçu du comportement de sa fille ce qui expliquait pourquoi Cane redoutait tant de la lui faire rencontrer. Il était loin de la vérité.

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Dim 26 Juin - 21:55

Tu détestais ces situations où tu perdais pied. Tu détestais que cela t’arrivait aujourd’hui. Tu savais que tu croiserais Cane un jour, c’était inévitable de par votre métier mais tu n’avais pas imaginé le croiser aujourd’hui et pas dans une pâtisserie malgré le fait que ce dernier avait un côté gourmand. Cependant, vu sa boîte de cupcakes, il ne devait pas les acheter simplement pour lui. Tu préférais ne pas penser à ce que cela voulait dire, c’était bien mieux ainsi. Tu l’observais, un peu comme si ta vie en dépendait. Chaque blessure que tu pouvais observer sur son visage était comme un coup de couteau. Tu l’avais quitté, sur un coup de tête, un coup de colère sans te douter que vous en arriveriez là. C’était une dispute, une forte dispute mais tu avais pensé que tu pourrais faire quelque chose pour changer la situation. Mais cela n’avait pas été le cas malheureusement. Alors tu ne voulais pas montrer que ça n’allait pas, tu ne voulais pas paraître faible même si tu sentais à peine tes jambes et que tes pieds tremblaient dans tes talons hauts. Ta première journée dans ton nouveau boulot était alors complètement oubliée, tellement peu intéressante finalement. « Je vais mieux, merci. Je voulais t'appeler, mais je ne savais pas si c'était ... » Quoi ? Il voulait t’appeler ? C’était quoi cette histoire ? Pourquoi est-ce que Cane voudrait t’appeler s’il refusait de te voir à l’hôpital ? Cela ne faisait aucun sens et il ne termina pas sa phrase alors tu décidais de ne pas trop te poser de questions, pas pour l’instant parce que tu n’avais pas le droit d’espérer, tout ça c’était de ta faute. « Je ne voulais pas te déranger. » Ah c’était donc ça, il ne voulait pas te déranger. Ta gorge se serrait. S’il savait seulement à quel point tu t’étais jetée sur ton téléphone ces derniers temps espérant recevoir un de ces appels. Mais pourquoi pensait-il te déranger ? Oui, tu avais rompu avec lui mais ce n’était pas une raison. « Pourquoi voudrais-tu m’appeler quand tu ne voulais pas me voir Cane ? » Tu ne comprenais pas, tu ne comprenais plus rien du tout. Peut-être qu’il te répondrait, peut-être pas, tu l’ignorais. Mais il était certainement passé à autre chose, ces cupcakes n’étaient pas pour toi cette fois, c’était clair et net. Alors que tu allais partir, tu finis par lui dire : « Je voulais m’excuser. C’est de ma faute cet accident, si tu as toutes ces blessures et je suis vraiment désolée d’avoir été une idiote. Mais tu as trouvé ton équilibre à ce que je vois. Elle sera contente de déguster les meilleurs cupcakes de la ville. » Le « celle qui m’a remplacée » était impliqué bien entendu. Tu lui fis un petit sourire avant de te tourner vers le vendeur et de passer ta commande. Il te fallait une trentaine de cupcakes, un assortiment mélangeant un peu tous tes goûts préférés et tu lui demandais aussi une tartelette aux fraises. Quand tu te retournais, Cane était toujours là mais cette fois, tu ignorais quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Ryswell

avatar

Messages : 51
Avatar + © : Eric Dane + minh (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Age : Quarante-trois ans
Activité : Avocat

MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Dim 26 Juin - 22:13

Cane se disait que la jeune femme devait le prendre pour un idiot. Il avait hésité à l'appeler alors qu'elle avait été claire sur le futur de leur relation : il n'y en avait pas. Il ne pouvait ps l'en blâmer. En cherchant à protéger à la fois la jeune femme et sa fille il avait perdue Olivia. Il voulait protéger sa fille de son illusion selon laquelle ses parents reviendraient ensemble. Il ne voulait pas lui faire de mal parce qu'il se sentait responsable de la situation. C'est lui qui a demandé le divorce, lui qui a eu sa garde. Certes pour qu'un couple se sépare il faut être deux cependant Cane était toujours comme ça à prendre la faute sur lui. Quant à Olivia il voulait la protéger de sa fille. Il a beau adorer Roxcy il sait combien elle peut être imprévisible et par imprévisible il veut dire désagréable et impulsive lorsque cela lui prend. Cane regrettait alors de ne pas avoir joué cartes sur table avec Olivia en lui expliquant le pourquoi du comment. Au lieu de ça il lui avait laissé croire sans le vouloir qu'il n'était pas sérieux à son propos. Cane resta bouche bé face aux paroles d'Olivia. Il ne comprenait vraiment pas ce qu'elle voulait dire en disant qu'il n'avait pas voulu la voir. C'était elle qui ne voulait pas le voir puisqu'il n'avait eu aucune nouvelle. Il pensait donc qu'elle faisait référence à leur dernière dispute. « Pardon ? C'est toi qui n'est pas venue me voir, qui a fait du silence radio. » Lui fit remarquer Cane. Il se rendait compte que finalement ça le touchait encore peu importe ce qu'il essayait de se dire pour dormir la nuit. « Mais je comprends, après la façon dont ça s'est terminé entre nous tu ne me dois plus rien. » Rajouta le beau brun. Olivia se mettait à s'excuser, elle semblait se blâmer pour l'accident. Peut-être pas assez pour venir le voir. Il comprenait donc qu'elle avait été au courant de son accident comme tout le monde et que le fait de ne pas avoir eu de nouvelles d'elle signifiait que c'était un choix. . « Tu n'as rien à te reprocher, j'aurais dû être plus prudent. » Lui répondit Cane. Cane ne pouvait pas imaginer une seconde qu'elle soit venue le voir, qu'elle soit tombée sur sa fille et qu'elle soit repartie. A ses yeux il n'avait pas assez d'importance pour qu'elle se déplace. Une fois de plus Cane resta surpris face aux paroles de la jeune femme. Il ne comprenait pas qu'elle puisse penser que ces cupcakes puissent être pour quelqu'un d'autre. Il aurait tout à fait pu partir, continuer sa route, mais il n'arrivait pas à lâcher le morceau. « Pour ton information, ces cupcakes font pour ma fille et sa mère en remerciement de m'avoir supporté ces dernières jours dans leurs pattes. » Lui expliqua Cane. Il ne savait pas pourquoi il se justifiait après tout ils n'étaient plus ensemble et elle en semblait mieux ainsi. En tout cas, il ne comprenait pas comment elle pouvait penser qu'il l'avait déjà remplacé. « Je ne passe pas d'une femme à l'autre aussi rapidement qu'on peut l'imaginer. » Rajouta le beau brun. Il pensait qu'elle le connaissait mieux et qu'elle saurait qu'il n'est pas aussi volage surtout après une relation aussi intense.

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Dim 26 Juin - 23:51

Tu ne comprenais pas ce qui était en train de se passer. Pourquoi est-ce que Cane aurait voulu t’appeler ? Tu avais mis fin à votre relation même si tu n’avais nullement envi que cette dernière se termine alors pourquoi voudrait-il t’appeler surtout quand il refusait de te voir à l’hôpital ? Tu ne savais pas. Plus rien ne semblait faire sens désormais. Quand tu demandais à Cane pourquoi il avait voulu t’appeler alors qu’il n’avait pas voulu te voir, tu vis sur son visage l’incompréhension et la douleur. Encore une fois, pourquoi ? C’était lui qui n’avait pas voulu te voir, pas l’inverse ! Tu étais venue à l’hôpital dès le lendemain matin, prête à le supplier de te pardonner pour tout mais ce n’était pas ce qui s’était produit, loin de là. « Pardon ? C'est toi qui n'est pas venue me voir, qui a fait du silence radio. Mais je comprends, après la façon dont ça s'est terminé entre nous tu ne me dois plus rien. » Cette fois, tu étais abasourdie. Sérieusement ? Comment pouvait-il te dire que tu n’étais pas venu le voir quand tu t’étais faite jetée à la sortie de sa chambre parce que lui ne voulait pas te voir ? Et tu ne manquais pas le ton blessé qu’il venait de prendre, comme s’il te reprochait de ne pas être venue. Et comment pouvait-il dire que tu ne lui devais rien quand tu lui devais tellement de choses ? « Je comprends pas Cane. Je suis passée à l’hôpital, dès le lendemain matin je … » Tu soupires. Tu n’as pas envi de te rappeler cette soirée, cette nuit blanche à espérer qu’il s’en soit sorti, qu’il soit vivant. « On m’a appelé quand tu était en salle d’opération en me disant que ton ex-femme et ta fille étaient là. Je suis passée le lendemain matin et … » Tu te coupais, cela venait de faire tilt. Sa fille, celle que tu voulais absolument rencontrer mais qui te détestait du plus profond de son être. « Et j’ai rencontré ta fille. » Te contentas-tu de dire. Tu refusais de dire des choses méchantes sur la fille de Cane, tu savais à quel point cette dernière était son joyau et tu savais qu’il te quitterait à n’importe quel moment si elle le lui demandait. Tu ne pus t’empêcher de t’excuser auprès du jeune homme parce que tu te sentais responsable. Tu n’attendais pas qu’il te pardonne pour te sentir mieux, tu ne te sentirais jamais mieux ou peut-être un jour par miracle. . « Tu n'as rien à te reprocher, j'aurais dû être plus prudent. » Peut-être, mais tu connaissais Cane, s’il n’avait pas été prudent c’était que son esprit était occupé par autre chose et tu te doutais que cela devait être toi. « Mais c’est de ma faute si tu n’as pas été assez prudent. » Dis-tu presque dans un murmure. Tu ne pus t’empêcher de faire une remarque sur les cupcakes, c’était plus fort que toi. Ces cupcakes qui avaient un jour été pour toi et que vous partagiez devant un film dans les bras l’un de l’autre sur ton canapé. « Pour ton information, ces cupcakes font pour ma fille et sa mère en remerciement de m'avoir supporté ces dernières jours dans leurs pattes. Je ne passe pas d'une femme à l'autre aussi rapidement qu'on peut l'imaginer. » Tu secouais la tête, ce n’était pas ce que tu pensais. Mais tu avais raison, ils étaient bien pour son ex-femme. Tu regardais le vendeur préparer ta commande en priant pour qu’il se dépêche. En accélérant un peu tu pourrais peut-être passer à ton ancien cabinet voir ton ancien collègue pour qu’il te remonte le moral avant de te rendre au tribunal. « Ce n’est pas ce que je pense. Mais ton ex-femme et ta fille se sont occupées de toi, les cupcakes sont pour elle, vous donner une deuxième chance c’est peut-être ce qu’il faut faire. » Ca te tuait de dire ça mais c’était clairement ce que sa fille voulait en te jetant de l’hôpital. « Ce ne sont pas mes affaires de toute manière. » Finis-tu par dire plus gênée qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Ryswell

avatar

Messages : 51
Avatar + © : Eric Dane + minh (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Age : Quarante-trois ans
Activité : Avocat

MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Lun 27 Juin - 11:48

Si on lui avait dit à la quarantaine passée qu’il serait tombé amoureux comme un jeune homme il ne l’aurait pas cru. Il n’aurait pas non plus cru que ça serait si compliqué. En prenant de l’âge on devrait apprendre de ses erreurs et couler de jours heureux, mais sortir avec une jeune femme plus jeune complique les choses. Certes elle est bien plus mature que les autres femmes de son âge, mais cela n’empêche qu’elle reste une femme. Olivia lui expliqua que contrairement à ce qu’il pensait elle était venue pour le voir, mais que les choses ne s’étaient pas déroulées comme prévue. Lorsqu’elle lui annonça qu’elle avait rencontré sa fille il sut que ça n’avait rien de bon. Le silence derrière en disait beaucoup. Olivia n’avait pas besoin de continuer à argumenter. Il avait compris que sa fille n’était pas étrangère à ce quiproquo. Il l’a connaissait par cœur. « Mais ma fille t’a dit que tu n’étais pas la bienvenue et de mon côté, elle m’a dit que tu n’étais jamais venu me voir.. » Lâcha Cane avant de baisser les yeux. Il ne savait pas ce qu’il allait faire de cette gosse. Elle continuait à agir de façon déraisonnable en se faisant des illusions. Il était très en colère contre elle, mais aussi déçue qu’elle agisse dans son dos et qu’elle joue avec sa vie. Il appréciait cependant, qu’elle n’ose pas la critiquer devant lui. Cela démontrait beaucoup de sagesse. « Merci de ne pas avoir dit quoi que ce soit à son propos et je suis désolé qu’elle ait fait tout ça. Elle n’arrive juste pas à passer à autre chose. Elle a cette image idéalisée de sa mère et moi ensemble qui est très loin de la réalité. » Continua le beau brun.  Il espérait qu’un jour sa fille comprendrait que ce mariage était terminé même avant l’arrivée d’Olivia. Il voulait aussi qu’elle prenne conscience que sa mère n’était pas la bonne pour lui. Ils n’étaient pas meant to be. Il ne voulait pas continuer sur cette voie à devoir se méfier de sa propre fille, mais il était perdu. « Tu es venue alors .. » Lui fit remarquer Cane avec un sourire en coin. Il était soulagé qu’elle ait fait l’effort de venir le voir. Cela ne voulait pas dire qu’elle voulait se remettre avec lui, mais cela montrait qu’elle tenait encore énormément à lui. Cela le touchait vraiment même s’il n’était pas vraiment doué pour le montrer. Alors que la conversation aurait pu s’arranger la jeune femme continua sur sa lancée qu’il n’était pas seul dans sa vie. Il avait bien du mal à comprendre comment elle pourrait imaginer qu’il soit retourné avec son ex-femme. Peut-être que sa fille avait dit quelque chose dans ce sens après tout elle rêvait tellement de voir ses parents se remettre ensemble. « Moi et mon ex-femme ? C’est du domaine du passé, c’est terminé depuis bien longtemps et c’est mieux ainsi. » Lui fit remarquer Cane. Il tenait à mettre les choses au clair pour qu’il n’y ait aucune ambiguïté. Il ne le disait pas, mais au fond il ne pensait qu’à elle. Personne n’arrivait à le faire passer à autre chose comme il l’aurait dû. « C’est étonnant je ne pensais pas que ma vie sentimentale t’intéresserait autant. » Rajouta le beau brun.  Il sous-entendait qu’elle était jalouse. Il ne le disait pas directement pour ne pas la vexer, mais les signes pointaient dans cette direction sinon pourquoi elle en parlerait autant. Il se demandait si c’était une habitude, un besoin de contrôle ou un réel manque de l’être aimé. Cependant, Cane ne voulait pas l’emballer pour se prendre un mur.

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Mar 28 Juin - 23:56

En réalité, tu avais envi de rire face à cette situation. N’ayant entendu que des choses élogieuses au sujet de la fille de Cane, tu n’avais pas pensé une seule seconde qu’elle pourrait te détester au point de te virer de la chambre d’hôpital de son père avant que tu n’y aies mis les pieds. Tu t’étais dit à ce moment là qu’elle avait entendu parler de la rupture et qu’elle t’en voulait d’avoir fait du mal à son père mais apparemment ce n’était pas le cas. Non, elle t’avait fait sortir de cet hôpital pour une autre raison et c’est cette dernière qui te faisait rire. Parce que sans le savoir, c’était cette même fille de Cane qui avait été le sujet de votre dispute, cette dispute qui t’avait fait faire la bêtise de le laisser partir. Tu lui avais reproché de ne pas te présenter sa fille et tu avais tellement envi de la rencontrer avec tout ce que tu avais entendu sur elle ! Mais Cane avait toujours refusé sans réellement se justifier et cela t’exaspérait parce que tu refusais d’être cachée à qui que ce soit. Tu ne voulais pas prendre la place de sa mère, tu n’attendais pas de Cane qu’il te la présente après un mois de relation mais à tes yeux votre relation était devenue sérieuse et rencontrer sa fille était donc devenu nécessaires. Du moins à tes yeux. Peut-être qu’il aurait mieux valu que tu t’abstiennes cependant … « Mais ma fille t’a dit que tu n’étais pas la bienvenue et de mon côté, elle m’a dit que tu n’étais jamais venu me voir.. » Tu te contentais d’hocher la tête, ce n’était pas toi qui l’avais dit ! Tu ne voulais pas faire de la peine à Cane, pas quand tu savais combien sa fille comptait pour lui mais ce dernier ne semblait pas réellement surpris en réalité. « Merci de ne pas avoir dit quoi que ce soit à son propos et je suis désolé qu’elle ait fait tout ça. Elle n’arrive juste pas à passer à autre chose. Elle a cette image idéalisée de sa mère et moi ensemble qui est très loin de la réalité. » Cela te faisait sourire. La fille de Cane avait plus de vingt ans, le divorce de ses parents remontait à plusieurs années et tu ne comprenais pas comment elle pouvait toujours avoir envi de se battre pour le mariage de ses parents. N’avait-elle pas assez à faire avec ses propres relations ? Tu ne dis rien cependant, c’était mieux ainsi, c’était mieux de ne pas dire ce que tu pensais. « Je pensais qu’elle cherchait à te protéger, après notre rupture. Cette possibilité ne m’a pas traversé l’esprit. Je n’étais pas la bienvenue, je suis partie. » Dis-tu simplement parce que tu l’avais ressenti comme cela à cet instant précis. Tu rajoutais cependant : « Je pense que ta fille trouverait comique le fait qu’elle a réussi à nous séparer avant de me rencontrer à l’hôpital. Cela fera une bonne histoire autour des cupcakes. » Dis-tu en forçant un sourire sur ton visage. Autant que quelqu’un rigole de ta bêtise, elle passera peut-être mieux ainsi. « Tu es venue alors .. » Ton regard qui était perdu à observer le sol se leva d’un coup. Cette constatation semblait le laisser pensif. Bien sûr que tu étais venue ! Mais évidemment, sa fille n’avait pas trouvé bon de lui faire la commission malheureusement. « Bien sûr que je suis venue Cane. J’étais morte de trouille. » Tu te souvenais encore de tes jambes tremblantes sur les pédales, de tes mains tremblantes sur le volant alors que tu te rapprochais de l’hôpital. Tu te souvenais des crises de paniques qui étaient là, prêtes à éclater à tout moment. Au moins sa fille avait eu la gentillesse de te dire qu’il allait bien, elle avait un cœur tout de même. « Moi et mon ex-femme ? C’est du domaine du passé, c’est terminé depuis bien longtemps et c’est mieux ainsi. C’est étonnant je ne pensais pas que ma vie sentimentale t’intéresserait autant. » Cette dernière réplique, tu la méritais complètement. Après tout c’était toi qui avais mis fin à votre histoire, c’est vrai. Mais tu ne l’avais pas fait parce que tu ne l’aimais plus mais peut-être parce que tu l’aimais trop. Tu en voulais trop et tu avais tout gâché. On appela ton nom pour récupérer ta commande et tu attrapais la grande boîte et la petite avec un sourire avant de te retourner vers celui qui habitait toujours ton cœur. « Je n’ai pas rompu avec toi parce que je ne t’aimais plus Cane, ni parce que je n’en avais rien à faire. Si c’était le cas je ne serais même pas en train de discuter avec toi. Je suis désolée si après la remarque de ta fille et sachant que ton ex-femme s’est occupée de toi j’ai sauté aux conclusions. L’erreur est humaine et j’ai toujours assumé les miennes. » Dis-tu le plus sereinement possible alors que tu avais juste envi de pleurer. « Je vais d’ailleurs devoir te laisser, je suis attendue en début d’après-midi pour mon nouveau job. » Dis-tu en montrant les deux boîtes.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Ryswell

avatar

Messages : 51
Avatar + © : Eric Dane + minh (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Age : Quarante-trois ans
Activité : Avocat

MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Mer 29 Juin - 18:27

Cane commençait à se demander ce qu’il avait fait de mal dans l’éducation de sa fille. Il avait essayé d’être le plus juste et aimant possible. En retour, elle restait butée sur ses idées. Elle pensait savoir mieux que lui ce dont il avait besoin et elle interférait dans sa vie privée. Il pensait qu’elle pourrait comprendre à son âge qu’un divorce a des raisons communes, que ce n’est pas une décision prise à la légère. Il aurait aussi souhaité qu’elle soit heureuse de son bonheur, mais apparemment c’était trop demandé. Elle avait du mal à l’imaginer avec une jeune femme aussi jeune. Le résultat était une catastrophe et il semblait plus perdu que jamais. « Même si je l’aime plus que tout ma fille manque encore de maturité. Elle serait sûrement fière de sa bêtise.. » Lui fit remarquer Cane. Olivia essayait de prendre ça avec philosophie et elle avait du mérite. Il était beaucoup moins compréhensif. Il en avait assez de ce comportement et comptait bien y mettre un terme. Olivia lui confiait qu’elle était venue et qu’elle avait été morte de peur. Il était content qu’elle s’inquiète encore pour lui, mais ce n’était plus son rôle. Il pensait aussi que sa fille avait été trop loin dans ses agissements, mais il ne voulait pas le dire devant la jeune femme. Il ne voulait pas l’embarquer dans ses histoires qui ne la concernent plus. « Je ne voulais pas t’inquiéter. » Lui assura le bel homme. Il pouvait imaginer combien elle avait eu peur et il le regrettait. Elle ne méritait pas ça. Il espérait que sa fille ait au moins eu l’humanité de lui dire qu’il était sortie d’affaire. Olivia semblait admettre son erreur. Elle avait sauté trop rapidement aux conclusions. Elle lui faisait même part de son amour pour lui. Il tombait de haut puisqu’il pensait qu’elle devait un minimum être passé à autre chose pour l’avoir quitté. Peut-être que c’était plus facile pour lui de penser ça pour faire son deuil. Il essayait de le faire, mais c’était bien difficile. Il n’arrivait pas à passer à autre chose. Il ne s’imaginait pas avec une autre femme, il ne l’imaginait pas non plus avec quelqu’un d’autre. Il restait coincé avec cette image du bonheur d’eux ensemble. Tout n’était pas parfait certes, mais il ne pensait pas que leurs problèmes étaient insurmontables. Cane ne comprenait toujours pas pourquoi la jeune femme avait décidé de tout arrêté sans se battre. Ils pensaient que leur couple valait mieux que ça, mais il ne pouvait rien y faire. En effet, c’était sa décision elle seule pourrait revenir dessus. « J’en viendrais presque à me demander pourquoi tu as rompu. » Lâcha Cane avant de se rendre compte qu’il venait de penser à haute voix. Parfois, il avait réellement envie de se mettre des baffes il n’avait plus qu’à essayer d’apaiser la situation afin de ne pas rendre les choses plus gênantes. « Ne dis rien c’était déplacé. Je respecte ton choix. » Rajouta l’homme avant de baisser les yeux. Il ne voulait pas affronter le regard désapprobateur d’Olivia. Il mentait puisqu’il n’arrivait pas à respecter ce choix. Si cela ne tenait qu’à lui ils seraient encore ensemble. Alors qu’il pensait qu’elle cherchait un prétexte pour s’en aller, Olivia l’interpella en parlant de son nouveau travail. Il n’était pas du tout au courant apparemment ses proches avaient décidés de ne pas le tenir informé. Il ne comprenait donc pas de quoi elle parlait, mais comptait en savoir plus. Il lui demanda alors : « Ton nouveau travail ? » Il n’était pas assez égocentrique pour se dire qu’elle avait choisi de changer de travail pour ne pas se retrouver face à lui. Cependant, il pensait que ce facteur avait dû jouer un rôle dans sa décision.

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Jeu 30 Juin - 0:14

La fille de Cane avait toujours été un sujet sensible entre vous. Pas parce que tu étais jalouse que Cane ait déjà une fille de son premier mariage, cela ne te gênait pas une seule seconde. Non, c’était plutôt le fait qu’il refusait de te la présenter. Aujourd’hui tu voyais pourquoi cette rencontre tardait parce que même si de ton côté tu n’avais entendu que des éloges de la jeune femme, Cane semblait connaître sa fille sous un autre angle aussi mais un angle dont il ne faisait pas la publicité. Son manque de surprise à tes propos en était la preuve. Sa fille voulait que ses parents se remettent ensemble, comme tous les enfants de parents de divorcés. Sauf que cela tend à s’adoucir avec l’âge mais pas pour la demoiselle apparemment. « Même si je l’aime plus que tout ma fille manque encore de maturité. Elle serait sûrement fière de sa bêtise.. » Tu te contentais d’hocher la tête. Tu ne savais pas quoi dire face à ce constat et tu ne doutais pas que la fille de Cane finirait par comprendre. Tu connaissais l’histoire de l’homme et de son ex-femme, il était peu probable qu’ils reviennent l’un vers l’autre vu le pourquoi ils s’étaient séparés alors sa fille devrait s’y faire. Mais même si la possibilité était infime, tu n’avais pu t’empêcher d’y penser, rien qu’un tout petit peu. « Je ne voulais pas t’inquiéter. » Tu fronçais les sourcils, étonnée. Sérieusement ? Ce n’était pas de sa faute si tu t’étais inquiétée ! Il ne pouvait pas croire que quand il avait claqué la porte tes sentiments s’étaient envolés, cela n’avait pas de sens. « Ce n’était pas de ta faute Cane, je ne pouvais que m’inquiéter. » Surtout après l’appel de l’hôpital en plein milieu de la nuit. Voilà un appel dont tu te serais bien passée en réalité. Quand Cane te fit remarquer que tu t’intéressais à sa vie privée, tu ne pus t’empêcher de lui dire exactement ce que tu pensais. Bien sûr que cela t’intéressait ! On ne cesse pas d’aimer quelqu’un sur un coup de tête. On peut décider de rompre par contre ce qui est idiot. « J’en viendrais presque à me demander pourquoi tu as rompu. Ne dis rien c’était déplacé. Je respecte ton choix. » Cette fois la surprise pouvait se lire sur ton visage. Sérieusement ? Comment ne pouvait-il pas comprendre ? Comment ne pouvait-il pas voir que c’était une dispute comme une autre et que tu aurais tellement aimé pouvoir le voir le lendemain. Pourquoi est-ce que la vie avait besoin d’être si compliquée ? Pourquoi ne pouvais-je pas lui dire que je l’aimais tout simplement. « Tu connais les raisons qui m’ont poussées à faire ça Cane, on en a déjà parlé. Je … C’était la seule solution qui faisait sens à ce moment là parce que pourquoi continuer si je ne pouvais pas rentrer complètement dans ta vie ? » Oui, c’était la raison qui t’avait poussé à faire ce choix. « Je ne suis pas passée à l’hôpital simplement pour te voir tu sais … Mais ayant rencontré ta fille c’est peut-être mieux ainsi. Elle aurait trouvé un moyen de nous séparer. » Dis-tu tranquillement. Cane l’aimait trop pour la sacrifier pour une relation avec toi. Tu l’avais toujours su et cela serait vrai pour toutes ses futures relations. « Ton nouveau travail ? » Tu oubliais que Cane était certainement la seule personne qui te connaissait mais qui n’avait pas entendu parler de ton nouveau job. Il n’était pas venu au bureau depuis un moment aussi, se remettant tranquillement de l’accident. Gênée, tu te mordillais la lèvre avant de dire : « J’ai reçu l’appel la semaine dernière, j’ai décroché le poste de juge pour enfants. J’y travaille depuis plusieurs mois. » Dis-tu pour lui faire comprendre que cela n’avait rien à voir avec votre rupture. « Je voulais te faire la surprise si je le décrochais. » Dis-tu en tournant ton regard vers le sol. Oh oui, tu avais même prévu ne petite soirée en amoureux pour fêter ça avec l’aide de Mike, ton collègue de travail mais bien sûr tout cela s’était terminé avec un pot de glace et Mike devant The Notebook.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Ryswell

avatar

Messages : 51
Avatar + © : Eric Dane + minh (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Age : Quarante-trois ans
Activité : Avocat

MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Lun 4 Juil - 18:30

Cane prenait conscience du fait que cela avait dû être très difficile pour la jeune femme de devoir vivre dans la peur de le perdre. Il n’imaginait pas comment il aurait réagi si la situation était inverse. Elle agissait presque comme une compagne alors qu’officiellement elle ne l’était plus. La jeune femme avait mis un terme à leur relation pour certaines raisons. Cane ne voulait pas revenir en arrière et repenser à leur rupture, mais il ne semblait pas avoir le choix. Olivia voulait justifier ses choix et il l’avait encouragé à le faire. Désormais, il regrettait d’avoir lancé le sujet. Il n’était pas prêt à revenir dessus parce qu’il se rendait compte qu’il n’était pas davantage d’accord avec qu’elle qu’à l’époque. Cane avait l’impression qu’Olivia cherchait des excuses pour se convaincre qu’elle avait pris la bonne décision. On aurait dit que tout reposait sur sa fille, mais il ne le voyait pas de cette façon. Il pensait que derrière ses paroles se cachaient d’autres appréhensions plus profondes. Elle n’était peut-être pas encore prête à les verbaliser. En aucun cas Cane n’excusait le comportement de sa fille, mais il invitait Olivia à prendre conscience de certaines choses. Il trouvait cela trop léger de blâmer une seule personne. Il voulait qu’elle se montre réellement honnête parce qu’il l’a connaissait désormais. Elle n’aurait pas tout arrêté juste pour une personne. D’autant plus, que Cane avait fait de son mieux pour l’intégrer et la rassurer. Il aurait été prêt à se battre davantage. Cane ne comprenait pas parce que c’était elle qui était venu vers lui. Il avait essayé de la prévenir de la dureté d’être en couple avec lui, mais elle avait semblé si sûre d’elle. Il s’était laissé convaincre et finalement il s’était retrouvé blessé dans son amour propre, mais surtout dans son cœur. « Je suis désolé, mais je ne suis pas d’accord. Quand on aime vraiment quelqu’un on se bat, on ne fuit pas devant la difficulté. Je ne pensais pas que ça serait facile tous les jours, mais je nous croyais plus fort que ça. » Lui fit remarquer Cane. Il savait qu’elle risquait de mal le prendre, mais il tenait à être transparent avec elle. Il n’avait plus rien à perdre de toute façon puisqu’elle était déjà loin de lui. Au mieux elle ferait le point sur ses sentiments. Il ne pensait pas pouvoir empirer la situation. Il s’était montré franc avec elle et ne comprendrait pas qu’elle puisse le lui reprocher. Une chose était sure, Olivia avait envie d’être ailleurs elle essayait de s’en aller, mais sans succès. Cane n’était pas encore prêt à la laisser s’en aller si facilement. Ensuite Olivia lui révéla un élément très important. Elle avait eu une promotion et avait réussi le concours pour devenir juge pour enfants. C’était vraiment une bonne nouvelle et cela avait le mérite de le radoucir un peu. Il était étonné qu’elle ne lui en ait pas parlé. Elle voulait lui faire la surprise d’après ses dires. Il lui lança alors : « Les félicitations sont de rigueurs ! » Il était fier d’elle, mais il n’était pas surpris. Il savait qu’elle ferait de grandes choses. Elle avait un brillant avenir devant elle. Il avait l’impression que peut-être elle l’avait vu comme un frein à sa carrière. S ‘engager dans une relation demande du temps et de l’investissement. Peut-être qu’elle voulait se consacrer uniquement à ça. C’était une hypothèse et Cane l’a gardait pour lui. Il se contentait de sourire sincèrement à sa réussite.

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Sam 9 Juil - 16:00

Revoir Cane, c’était quelque chose qui allait arriver et tu le savais. C’était une bombe à retardement qui ne demandait qu’à exploser et elle avait décidé de le faire aujourd’hui. Franchement, si tu savais que la malchance allait s’acharner ainsi contre toi aujourd’hui, tu serais restée au lit. Mais tu étais une battante et il ne te restait que ton job désormais auquel te raccrocher alors tu refusais de le perdre dès le premier jour. Non, tu voulais tellement qu’on t’aime et qu’on te respecte que tu avais décidé de t’arrêter acheter des cupcakes. Si seulement tu avais su … Mais comme ton ancien collègue te le ferait remarquer, il fallait que tu passes ce moment, il était important de passer ce moment fatidique de la première rencontre avant de pouvoir respirer de nouveau. Parce que même si tu sentais l’air entrer et sortir de tes poumons, tu avais l’impression que tu étais en apnée depuis tout à l’heure. Oh oui, un sentiment assez terrible … « Je suis désolé, mais je ne suis pas d’accord. Quand on aime vraiment quelqu’un on se bat, on ne fuit pas devant la difficulté. Je ne pensais pas que ça serait facile tous les jours, mais je nous croyais plus fort que ça. » Sérieusement ? C’était tout ce que tu n’avais pas envi d’entendre. Cane pensait que tu ne t’étais pas battue pour lui ? Au contraire, c’était toi qui avait pris le plus gros risque quand tu avais lancé cette relation, c’était toi qui avait fait face au regard de tes parents quand tu leur avais annoncé que tu étais avec Cane, c’était toi qui était venue à l’hôpital pour te faire renvoyer comme une malpropre. Alors oui, tu avais momentanément baisser les bras mais il n’avait pas cherché à te retenir. Il avait claqué la porte et depuis son accident il n’avait jamais essayé de te contacter. Alors c’était bien vrai, c’était toi qui avait prononcé les mots mais au final, tu n’étais pas la seule coupable. « Si c’est réellement ce que tu penses alors pourquoi est-ce que tu es parti en claquant la porte sans chercher à me contredire ? Si c’est le cas pourquoi est-ce que tu n’as pas cherché à me contacter depuis l’accident ? » Oui, tu commençais à être passablement énervée de cette situation. Tu reconnaissais tes erreurs mais une relation cela se construit ou se détruit à deux. « J’ai fait une erreur, je le reconnais. J’étais venue te voir à l’hôpital pour continuer à me battre mais c’est une claque que je me suis prise. » Dis-tu préférant garder pour toi le fait que tu t’étais endettée en soirées babysitting pour une amie infirmière qui te donnait en douce des nouvelles de cet homme que tu n’arrivais pas à oublier. Le sujet de ton nouveau boulot vint calmer les choses quelque peu cependant. « Les félicitations sont de rigueurs ! » Malgré tout, tu étais touchée. Tu aurais tellement aimé pouvoir partager cela avec lui autrement mais malheureusement, ce n’était pas le cas. Il faut faire avec ce que l’on a dans la vie alors c’est ce que tu fais. « Merci, c’est gentil. » Dis-tu avant d’ajouter : « Tu as repris le travail ? » C’était un moyen d’éviter un silence gênant puisque tu savais déjà que ce n’était pas le cas car Mike t’avait dit qu’il n’était pas revenu au boulot encore.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Ryswell

avatar

Messages : 51
Avatar + © : Eric Dane + minh (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Age : Quarante-trois ans
Activité : Avocat

MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   Lun 11 Juil - 18:46

Cane n’avait pas compris qu’Olivia n’est pas réussie à se battre davantage. A la première difficulté elle avait émis des doutes sur eux. C’était elle qui était venu vers lui, qui avait voulu un rapprochement. Il l’avait prévenu que c’était dangereux et que ça ne marcherait sûrement pas, mais elle était têtue. Il avait fini par céder à ses avances et il ne l’avait pas regretter. Il pensait qu’Olivia était assez mature pour supporter une relation avec des hauts et des bas, que son âge ne changeait rien. Finalement il se rendait compte que peut-être que ça changeait quelque chose. Elle n’avait pas la même vision de la vie de couple et il le mettait sur son âge. « J’étais énervé et tu le sais. C’est ce qui arrive dans un couple on se dispute, on claque la porte et on revient pour arranger les choses sauf que je n’ai pas eu l’occasion de revenir. » Lui expliqua Cane. Il ne l’a critiquait pas il essayait simplement de lui faire comprendre son point de vue. La jeune femme essayait de l’achever en lui disant que c’était lui qui était parti. Elle lui reprochait surtout de ne pas l’avoir contacter depuis l’accident. Finalement elle sortait quelque chose de très énervant sur le coup de la colère. Il n’était pas le seul à lui en vouloir. Olivia rebondissait encore et encore sur le fait qu’elle soit venue à l’hôpital, mais qu’elle se soit pris un stop par sa fille. Il le regrettait, mais il n’y pouvait rien. Il décida qu’il était temps qu’elle comprenne certaines choses. « Je n’ai pas cherché à te contacter parce que je pensais que tu ne voulais plus rien avoir à faire avec moi. Je n’allais pas utiliser l’accident pour te faire pitié pour que tu reviennes vers moi. » Lui confia Cane. Il marquait un point il n’allait pas se servir de ça comme excuse pour qu’elle revienne. Sa fierté en avait pris un coup avec tout ça. Lui un homme si fort, si charismatique se retrouvait diminué. « Bien sûr que je voulais que tu reviennes, mais pour moi. » Rajouta l’homme avant de baisser les armes. Il avait l’impression qu’il se battait pour rien. Olivia semblait avoir tourné la page et peut-être que cette discussion allait la pousser vers ça encore plus rapidement à sa grande déception. Encore aujourd’hui il ne pouvait l’empêcher de rien. Elle était maitresse de sa vie. Pour autant, il n’imaginait pas sa vie sans elle. Une chose était sûre, la vie professionnelle semblait sourire à la jeune femme. Il était heureux pour elle. Jamais il ne se serait mis en travers de son chemin. Sa dernière question le gênait parce qu’il se sentait diminué de devoir avouer que le médecin ne voulait pas lui donner son accord pour recommencer le travail. Il n’avait pas envie qu’elle pense qu’il est faible. « Pas encore, j’attends le feu vert du médecin. » Lui répondit Cane en évitant avec soin de la regarder. Il ne voulait pas voir la déception dans les yeux d’Olivia.

_________________

And now when all is done there is nothing to say. You have gone and so effortlessly, you have won. Tell them all I know now shout it from the roof tops wite it on the sky line. All we had is gone now.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Only know you've been high when you're feeling low / olivia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Only know you've been high when you're feeling low / olivia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» High Voltage Festival 24-25 Juillet 2010
» CasaOne ouvre son studio High Tech "La Casa"
» Cromartie High School
» [nouvel album] High spirit
» Dream High 2 (k-drama)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST :: ( BELMONT SPRINGS, ORANGE COUNTY ) :: AVALON HEIGHTS :: Nell & Carter's-
Sauter vers: