AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 ding dong, here comes the whitelaws. {r/ed, leo, ray, will}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cat Gallagher
do you have an IQ higher than 180?
avatar

Messages : 461
Avatar + © : zoey deutch (© belispeak)
Multicomptes : gansey, shay, lyle.
Pseudo : the walking cat.
Age : twenty-three yo.
Activité : doctor + co-founder of catelina co.
Derniers achats : new stillettos that hurts the feet like fuck, sunglasses, milk, cronuts, cupcakes for the princess of crows.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: mother rich af. [$$$$]
Connections:
Disponibilité: unavailable [leo/ray/selina/binky]

MessageSujet: ding dong, here comes the whitelaws. {r/ed, leo, ray, will}   Jeu 7 Juil - 22:42

family is the most important thing in life. blood is family, it bounds us together for eternity. or at least, for some time.
----------------------

Visiblement, l'envie n'y était pas. Pourquoi devrait-elle se rendre, encore une fois, dans cette affreuse villa gigantesque? Le Manoir Whitelaw, de tous les endroits du monde, n'était certainement pas son préféré. Il devait être en réalité le dernier sur la liste. Autant pour les personnes y vivant - ou y ayant vécu - que pour les événements s'y étant passé. Certes, Cat se prépara afin de se rendre à ce que sa mère avait appeler, un souper de famille. Elle en avait déjà des frissons de dégouts et de terreur. Être réunis tous ensemble, ça ne pouvait venir que de deux personnes, William et Carol. Elle ne comprenait même pas pourquoi elle avait été gentiment invité. Après tout, elle n'était pas une Whitelaw. Elle ne faisait pas partie de cette famille, hallelujah! À vrai dire, s'en était presque un soulagement. La Gallagher sortit de sa chambre vêtu d'une robe style tee-shirt bodycon ligné de blanc et de marine avec un léger split vers le bas, laissant dévoilé le haut de ses cuisses, sans pour autant montrer son derrière. Regardant sa silhouette dans le miroir, encore incertaine de ce qu'elle devait faire. Y aller, ou ne pas y aller. La décision lui semblait plus difficile maintenant qu'elle était prête. Un simple regard vers sa meilleure lui suffit à vouloir s'enfuir à toute enjambé, en courant surtout. Cat entra dans sa voiture et se rendit en plusieurs minutes au manoir. Arrivé, elle fut stupéfaite de constaté qu'il n'y avait personne dans la villa. Et merde! Avait-elle manqué l'appel qu'ils devaient se rendre dans un restaurant? Pourtant, sur la table était posé des assiettes. Pour être plus exact, cinq. Une lettre y était posé avec l'écriture de ce qui semblait être William. Plus loin se trouvait une deuxième lettre avec l'écriture de sa mère cette fois-ci. Le prénom de Cat était visiblement écrit dessus. Sarcastique en tenant compte que sur l'autre était écrit Whitelaw. Cat l'ouvrit tentant de ne pas être vexé. Prenant conscience qu'elle serait seule avec ses frères et soeurs. Et merde! La porte d'entré s'ouvrait déjà de nouveau. La brunette soupira, n'étant pas prête à affronté les Whitelaw seule sans sa mère ou sa meilleure amie.

_________________
she laughs too much and doesn’t cry enough, and that suffocated sigh between her laughs tells you how scarred her soul is.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t76-luv-urself http://wildwildwest.forumactif.fr/
Leo Whitelaw
i caught playing in the fire, did you feel at home?
avatar

Messages : 408
Avatar + © : max irons (©clau).
Multicomptes : sasha, rensom.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine yo and growing wrinkles.
Activité : architect, triying to make a name for himself.
Derniers achats : pencils and paper, marlboros, red wine, designer leather shoes.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$
Connections:
Disponibilité: closed (cat, binky, whitelaw fam, tc)

MessageSujet: Re: ding dong, here comes the whitelaws. {r/ed, leo, ray, will}   Ven 8 Juil - 0:42

Après avoir examiner deux cravates pendant près de trois minutes, Leo se décide finalement à ne pas en porter. Inutile d'en faire trop, il ne s'agit que de sa famille. L'invitation est arrivée la semaine dernière, calligraphie dorée sur papier blanc car, de tout évidence, son père ne s'est toujours pas lassé de ce genre de formalités et n'a pas encore entendu parlé de courrier électronique. Le jour tant redouté est finalement arrivé et c'est non sans appréhension qu'il s'est préparé pour le moment fatidique, celui où il serait attablé avec son père et le reste du clan Whitelaw. Décliner n'est pas envisageable, le patriarche ne lui pardonnerait sans doute jamais. Et malgré tout le ressenti qu'il nourrit pour lui, il n'arrive jamais à réellement couper les ponts avec son père. Et puis, ce ne serait qu'une soirée perdue à se balancer des sous-entendus et des commentaires plus ou moins passifs-agressifs à tout-vas. Il quitte sa chambre pour le living-room qu'il partage avec sa soeur, seul membre de sa famille avec qui il s'entend toujours. Il découvre celle-ci sur le sofa. The fuck, Ray?! Still not ready? Il toise sa sœur d'un regard noir. Visiblement, elle n'est pas prête à sortir. Pas le moins du monde. Et pourtant, ils sont attendus au manoir familial dans moins d'une demi-heure. Il soupire. Ray peut se montrer incroyablement difficile quand elle décide de s'y mettre. Heureusement, c'est un jeu dans lequel il n'est pas trop mauvais non plus. Stop being such a fucking brat and move, we don't have all night. Il lui lance un air de défi. Hors de question qu'elle reste ici s'il est forcé de passer la soirée au manoir. Non seulement William Whitelaw verrait l'absence de sa fille unique comme un affront sans nom, mais ils devraient aussi supporter sa mauvaise humeur tout le long du dîner. Time to put your big girl panties on, you can't avoid them forever. Et puis, s'il devait être tout à fait honnête, il préférerait avoir Ray à ses côtés. Etant les deux plus grosses déceptions familiales, ils doivent se serrer les coudes. I'll be waiting outside. Try to get out before my hair turns gray , dit-il avant de sortir à l'extérieur de leur demeure. Anticipant l'inévitable dispute qui éclaterait quand il serait temps de choisir quelle voiture prendre, il décide de prendre les devants et se diriger vers la Porsche de Ray pour ne pas rendre les choses encore plus compliquées. Appuyé contre le bolide écarlate, il allume une cigarette. La soirée promet d'être mouvementée.

_________________

- He says "Oh, baby girl, don't get cut on my edges. I'm the king of everything and oh, my tongue is a weapon".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t190-boys-like-that-belong-in-the-rain http://wildwildwest.forumactif.fr
Edouard Whitelaw

avatar

Messages : 137
Avatar + © : taron agerton, hepburns - tumblr
Pseudo : spf.
Age : 26 years old
Activité : whitelaw empire coo
Derniers achats : condoms, coffee, song on itunes

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$$
Connections:
Disponibilité: (free 0/3)

MessageSujet: Re: ding dong, here comes the whitelaws. {r/ed, leo, ray, will}   Lun 11 Juil - 15:29

Qu'est-ce que je n'avais pas envie d'y aller ! Convoqué le patriarche Whitelaw, ce dernier voulait réunir ses enfants et sa belle-fille, pour un dîner en compagnie de sa femme. À croire que nous étions une famille normale, sans histoire, où les relations sont cordiales et aimantes. Un dîner où je devrais faire comme si je n'avais pas été oublié par mon frère et ma soeur aînée pendant deux ans (et à qui j'ai bien rendu l'appareil). Un dîner où je me prendrai sûrement en pleine figure que j'aurais dût venir avec une copine (alors que ce sont les pénis qui m'intéressent, en particulier celui de mon sexy petit-ami).

Et si je n'y allais pas ? Et si je désobéissait à William Whitelaw Senior ? Est-ce que quelqu'un, dans sa vie, a déjà tenté de défier l'ancêtre ? Et si moi, son fils cadet, j'étais le premier a tenté ça ? Peut-être que si plus de gens le font, William se sentirait un peu con et descendra de son piédestal. Quoique, ce dernier vit tellement dans un autre monde et considère les autres comme inférieurs qu'il ne le réalisera même pas. Sur la route, j'ai l'impression d'être un gamin qu'on oblige à aller rendre visite à un vieux oncle malade. J'arrête ma moto dans une allée du manoir et retire mon casque. Il ne manquerait plus que je sois le premier. La maison est calme, trop calme à mon goût.

Est-ce qu'ils ont entendus le bruit de ma moto ? Et si je repartais aussitôt ? Soufflant un bon coup, je me lève, pose mon casque sur un poignet et déboutonne ma veste (que je garde sur moi). En dessous, je porte une simple chemise noire avec un pantalon assorti. Je ne veux pas rentrer et pour la peine, je prends et perds du temps exprès. Si j'avais une cigarette, j'aurais l'excuse parfaite.

_________________
midnight shadows when finding love is a battle. but daylight is so close. so don't you worry about a thing : we're gonna be alright. baby, don't you know ? all them tears gonna come and go. baby, you just gotta make up your mind.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ding dong, here comes the whitelaws. {r/ed, leo, ray, will}   

Revenir en haut Aller en bas
 
ding dong, here comes the whitelaws. {r/ed, leo, ray, will}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» wynona carr....sa devrais plaire a lockus.
» Tattoos Michael Jackson
» 10ème édition du Dindon Attaque - samedi 9 février 2013
» Freko Ding
» KIT pédale d'éffet MUSIK DING

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST :: ( BELMONT SPRINGS, ORANGE COUNTY ) :: BAYVIEW VALLEY :: Crystal Cove Road-
Sauter vers: