AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 ¦ and after all, you're my wonderwall.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James Ashcroft
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 172
Avatar + © : s. claflin (©hepburns).
Multicomptes : mj.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-eight yo.
Activité : art dealer.
Derniers achats : lucky strikes, some books, scotch whisky, a hugo boss suit.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: open (reese, clare).

MessageSujet: ¦ and after all, you're my wonderwall.   Mar 12 Juil - 22:37

james ashcroft
you and I we’re gonna live forever

nom complet — Ashcroft, un nom à consonance anglaise, premier héritage du britannique qui est son père. James, le nom de son grand-père maternel. L’autre homme de la vie de sa mère, qui a tant insisté pour baptiser ainsi son fils. Sean, le prénom de son britannique de père. Il est néanmoins connu sous le simple nom de James Ashcroft. âge, date et lieu de naissance — Âgé de vingt-huit ans, il ne vieillit pas dans l’appréhension. Né un vingt-neuf mai, il est originaire de New York, Etat de New York. nationalité et origines — De nationalité américaine, il est d’origine anglaise par son père, citoyen britannique arrivé un soir de septembre sur l’île de Manhattan. Du côté maternel, s’ils sont américains depuis plus d’un siècle, ils demeurent néanmoins d’origine cornique. occupation, diplôme(s) et situation financière — Titulaire d’un double diplôme en Histoire de l’Art et Économie décerné par la réputée Université d’Oxford, James exerce la noble profession de marchand d’art. Une façon comme une autre de concilier passion et prospérité économique. Sans doute l’influence d’une mère demeurée bohème, mêlée à celle d’un père capitaliste. état civil et orientation sexuelle — Hétérosexuel. Fiancé à une femme qu’il devrait aimer par-dessus tout, malgré tout. Les choses s’avèrent plus compliquées, en effet. Deux cœurs brisés, deux personnes qui s’éloignent. quartier résidentiel — Ocean Grove. Une grande maison avec vue sur la mer, partagée avec sa fiancée, et suffisamment grande pour s’éviter. traits de caractère — Charismatique, jaloux, cultivé, colérique, passionné, cartésien, impulsif, impatient, confiant, sanguin, sincère, entier, réaliste, sarcastique, exigeant, possessif, autoritaire, insoumis, rancunier. groupe — Working Bitches.

DON'T FUCK WITH RICH PEOPLE OR THEY'LL FUCK WITH YOU
Son père, Sean, est un avocat britannique de renom, spécialisé dans les affaires financières, tandis que sa mère, Margaret, dite Maggie, a été l’une des dernières égéries d’Andy Warhol, qui l’a dirigée dans plusieurs films expérimentaux. ○ James a été élevé par une mère bohème, qui a arrêté sa carrière à la demande de son mari. Si celle-ci aimait sincèrement son rôle de mère de famille, elle n’a jamais été heureuse : en se mariant, elle a laissé derrière elle le Village, et ne s’est jamais remise de ce sacrifice. ○ Pourtant, James a une relation privilégiée avec son père. Ils se sont souvent disputés, mais toujours aimés. Il a beau prétendre le contraire, il fut un temps où il l’a idéalisé. Pourtant, ils ne se parlent pas vraiment. Mais, ils ne sont pas en froid pour autant. ○ C'est un homme viril qui dégage une impression de force, d'autorité et n'est pas dépourvu d'un certain magnétisme. Avant tout réaliste et pratique, il a les pieds sur terre et possède une forte énergie lui permettant de concrétiser ses rêves. Peu influençable, il poursuit tranquillement son chemin en cherchant toujours à progresser, et pour cela il s'appuie sur une forte volonté. ○ S’il a un penchant invétéré pour les costumes, dans le cadre de son travail, il ne porte que des chemises. D’ailleurs, il n’est pas rare, au vu du climat californien, de préférer travailler en bras de chemise et jean, plutôt qu’en costume. ○ Il n’a jamais voulu être avocat ou médecin. James n’a jamais voulu reprendre la suite de son père. Il a hérité de sa mère, celle qui avait vécu au Chelsea Hotel. À la différence qu’il est bien plus capitaliste qu’elle : le monde de l’art l’a accueilli les bras ouverts, mais en tant que marchand de tableaux. ○ Après Reese et sa mère, son autre grand amour est sa chienne, Ruby Tuesday. Une Cockapoo noire âgée de quatre ans, qui possède sa propre chambre, telle l’enfant du foyer ○ Lorsque les choses vont mal, James a une certaine tendance à boire, à augmenter sa consommation de cigarettes. Comme en ce moment. Et dieu sait que ça ne lui réussit pas : l’alcool renforce cet aspect colérique de sa personnalité. ○ Rien ne vaut un bon bouquin : adepte de la beat generation, James a lu On The Road à l’âge de quinze ans, et ne s’est jamais défait de ce livre. Il demeure son livre de chevet, les marges de son exemplaire dégorgent de notes qu’il a prise à ses multiples lectures. ○ Il est tout sauf du matin : il ne vaut mieux pas tenter d’adresser la parole à James avant son premier café et sa première cigarette. Si, au mieux, il vous ignore, cela peut vite tourner à l’agression verbale. ○ Il possède un voilier, le St. Vitus. Il l’a acheté, alors qu’il était une épave. L’a retapé, au fond de sa cave, des mois durant. Lui redonnant ses lettres de noblesse. Respectant son histoire, ses fantômes, mais en lui redonnant une allure digne de lui. ○ Entre une mère adepte d’une éducation formatrice, et un père davantage bourgeois, il a énormément voyagé. Il a parcouru les capitales européennes, finissant par étudier à Oxford. Il parle plusieurs langues étrangères : le français, l’italien et le russe. ○ Il est un parfait produit de l’éducation américaine : adepte des gaufres, du café noir, suivant les matchs de baseball à la télévision, en fidèle supporter des Yankees. Mais, il a étudié à Oxford et ne se cache pas d’y avoir joué au rugby. ○ James collectionne les vinyls. Il possède également quantité de CD, mais ne se lasse pas d’un bon vieux Light My Fire, ou plus anecdotiquement d’un Billie Holliday. Néanmoins, son groupe préféré demeure Oasis. Il aime le rock anglais, point barre.


loving money more than people since '15:
 

_________________

- maybe you're the same as me, we see things they'll never see, you and i we're gonna live forever.


Dernière édition par James Ashcroft le Jeu 14 Juil - 23:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t223-cause-i-shiver-i-just-break-up
James Ashcroft
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 172
Avatar + © : s. claflin (©hepburns).
Multicomptes : mj.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-eight yo.
Activité : art dealer.
Derniers achats : lucky strikes, some books, scotch whisky, a hugo boss suit.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: open (reese, clare).

MessageSujet: Re: ¦ and after all, you're my wonderwall.   Mar 12 Juil - 22:38

- yesterday, all my troubles seemed so far away -
now it looks as though they're here to stay.

- What? Ils étaient tous les deux là, dans cette salle de bain. Il l’observait depuis un moment, déjà. En silence, il s’était rapproché d’elle, passant un bras autour de sa taille, un léger sourire au coin des lèvres. - I’m gonna marry you one day. Ce n'est pas la première fois, qu’il lui fait cette déclaration, un ton assuré. Et une nouvelle fois, encore, Reese lève les yeux au ciel. Mi-amusée, mi-exaspérée. - You don’t want to marry me. Et pourtant, il peut voir ce sourire qu’elle tente de dissimuler. Tout est allé vite. Très vite. Trop vite. Mais il s’en fiche. De ne pas respecter les conventions. Il se fiche du regard des gens. Il sait que Reese y est pourtant un peu plus sensible que lui. Mais tout aussi impatiente. - I do. And I will, ajoute t-il, l’embrassant dans le cou, ses bras la serrant un peu plus contre lui, tandis qu’elle éclate de rire. Ce rire cristallin, enfantin, sincère, alors même qu’elle essaie de se dégager de son étreinte. Et il desserre son étreinte, la laissant se défaire de lui. - James. Ses yeux rencontrent les siens. C’est juste impossible de ne pas la regarder. - Reese? Lui demande t-il, sur le même ton. Il sourit, alors qu’il attrape sa brosse à dents. - You talk too much. C’est elle, qui sourit. Depuis leur première rencontre, il est ainsi. Il l’a littéralement harcelée, jusqu’à ce qu’elle accepte de dîner avec lui. - I’ll marry you and you’ll be Mrs. James Ashcroft. Peut-être pas demain. Mais un jour, oui. Il ne la laissera plus partir. Plus jamais. Et il sait qu’elle pense la même chose. Qu’elle ne lui tient tête que pour le plaisir de lui tenir tête. Qu’elle n’a aucune envie d’attendre, encore et encore. - Y’don’t want to marry me, but we’re standing at the sink brushing like an old married couple anyway. Il continue, observant leurs reflets dans le miroir. Pour la première fois, il arrive à se projetter dans l’avenir. Avec Reese, il sait où il va. - I didn’t say I don’t want to marry you, I said you just don’t want to marry me. Elle finira par le rendre fou, si ce n’est pas déjà fait. - But I do. Cette persévérance est admirable parfois, insupportable la plupart du temps. Parce qu’il ne lâche jamais l’affaire, et que c’est certainement pour cette raison qu’ils ont cette conversation. Parce qu’il a fait de même lorsqu’ils se sont rencontrés, et que cette fois-là, être trop sûr de lui a changé sa vie. - Right now? Il hoche la tête. Qu’importe. - Right now, yesterday, tomorrow, a month from now. Il sourie, avant de se rincer la bouche. Lui laissant quelques instants de réflexion. - Mmh. Elle soupire. Est-ce bien sérieux, tout ça ? Peuvent-ils prendre un tel risque ? Ils ont brûlé les étapes, trop de fois déjà. - Six months, a year. Il est prêt à attendre, si elle ne veut pas l’épouser. Mais, il ne baisse pas les bras. - I doubt that. Elle le regarde de haut, comme s’il était un enfant. Tentant d’être la plus sérieuse, la plus posée d’entre deux. Une vraie perte de temps, aux dires de James. - Two years, propose t-il, alors qu’elle se rince la bouche à son tour. Reese s’esclaffe, malgré elle. - You’re ridiculous. Il soupire. Elle est impossible. Tout simplement. - Marry me. Impossible, il l’est tout autant. C’est le pot de fer contre le pot de fer. Il n’y a pas de solution, parce que le pot de fer ne casse jamais. Il est empli de bosses. - No. Affirmation. Elle l’a regardé droit dans les yeux, se mettant sur la pointe des pieds pour être à sa hauteur. - Why not? Il hausse les sourcils alors qu’il lui pose la question, mi-amusé, mi-sérieux. - We’ve known each other for less than a year. Nouveau soupir. - None of these things change the way I feel about you. Comme à chaque fois qu’il en est question. Parce que c’est elle, et parce que c’est lui. - When we’ll known each other for six years, you’d still feel the same? Il n’a aucun doute. Il n’a jamais douté. Pour lui, ça fait parti du plan, s’il existe. Et il a envie de croire qu’il y a un plan. - I don’t want to wait, Reese. I want to wake up next to you every day, I want to kiss you whenever I want, I want you to be mine. Will you marry me? A ses mots, il s’est mis à genoux. Il n’a pas de bague, ce n’était pas prévu, mais il a ce pressentiment en lui. - Will you? Il insiste, veut une réponse. Ne peut rester dans cette fichue incertitude. Noir ou blanc. Jamais dans la nuance. - Yes, finit-elle par dire, souriant alors qu’il l’attire contre lui, ses lèvres allant à la rencontre des siennes.

₪ ₪ ₪

- She's so tiny, murmure t-il, ne pouvant quitter des yeux ce petit être emmailloté dans sa couverture. Si petite, mais pourtant pleine de vie. Il sent une main se poser sur le bras. Il relève le regard vers Reese, non sans sourire. - She'll grow. Délicatement, il rend l'enfant à sa sœur, les yeux toujours rivés sur ce visage fin, ses yeux encore endormis. - We should go. Sa gorge est nouée, il ne peut qu'à peine parler. Son attitude a changé. Il a l'impression d'étouffer dans cette pièce. Soudainement. Atrocement. Venir ici n'était pas une bonne idée. Il ne comprend même pas comment il a pu accepter. Sans doute a-t-il cru qu'il pourrait y faire face. Mais tout lui revient à la force d'un coup de poignard. Son regard croise celui de Reese. Elle sait. Bien sûr qu'elle sait. - I'll meet you outside. Il se tourne vers les heureux parents. Il faut qu'il sorte de cet endroit. -C-congratulations, articule t-il, s'empressant de pousser la porte de la chambre. Il traverse le couloir, s'engouffre dans les escaliers. Un moment, il pense ne pas rejoindre le parking, et rentrer dans le premier bar, mais il réfute l'idée. Il a dit à Reese qu'ils se retrouvaient à l'extérieur. A la voiture. Assis sur le siège conducteur, il fixe les arbres qui bordent la clinique. Chasser ces pensées sombres, tandis qu'une larme roule sur sa joue. Il entend la portière claquer. Il ne tourne pas le regard vers Reese. Pas maintenant. Il doit se reprendre. - James? Il prend une profonde inspiration, alors que sa main s'est glissée dans la sienne. C'est à peine s'ils arrivent encore à se parler. Les rares mots échangés sont des cris, du mépris, pour laisser place à l'indifférence. C'est la solitude qui règne, désormais. Il se sent plus seul avec Reese que s'il vivait solitaire. - That was supposed to be ours, murmure t-il. Il avait accepté cette idée, voulait de cet enfant. Et n'accepterait pas d'entendre encore une fois qu'il finira par aller mieux. Qu'ils finiront par aller mieux, malgré cette perte.

_________________

- maybe you're the same as me, we see things they'll never see, you and i we're gonna live forever.


Dernière édition par James Ashcroft le Sam 16 Juil - 20:17, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t223-cause-i-shiver-i-just-break-up
Sasha Rhye

avatar

Messages : 61
Avatar + © : tonkin (©claudie aka picasso).
Multicomptes : leo, rensom.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-four yo, going on thirty-five.
Activité : #funemployed, fashion blogger and about to launch jewellery line.
Derniers achats : birkin handbag, nail polish, and champagne to cure the saltiness.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: ¦ and after all, you're my wonderwall.   Mar 12 Juil - 23:42

Rebienvenue, Océane! Excellent choix, garde-moi un lien.
Tu peux déjà changer pour Sam si tu veux, la personne étant en danger l'avatar est de toutes façons libérable. I love you

_________________
but her heart was cold, she could hold ice in her mouth and it would never melt.  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Talia Scorsone

avatar

Messages : 152
Avatar + © : priyanka chopra / mashed woods.
Multicomptes : arwen, renley.
Pseudo : 36 planets / cassie.
Age : twenty-nine yo.
Activité : the best cook around.
Derniers achats : high heels / kitchen ustensils.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: ray / janae. (0/2)

MessageSujet: Re: ¦ and after all, you're my wonderwall.   Mar 12 Juil - 23:55

rebienvenue à toi !

_________________
    in the night
    All alone she was living in a world without an end or beginning. △ Babygirl was living life for the feeling, but I don't mind, I don't mind. And all the wrongs she committed, she was numb and she was so co-dependent, she was young and all she had was the city, but I don't mind, I don't mind. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t196-all-i-wanna-do-is-to-fall-in-deep http://wildwildwest.forumactif.fr/t199-tscorsone
Cat Gallagher
do you have an IQ higher than 180?
avatar

Messages : 461
Avatar + © : zoey deutch (© belispeak)
Multicomptes : gansey, shay, lyle.
Pseudo : the walking cat.
Age : twenty-three yo.
Activité : doctor + co-founder of catelina co.
Derniers achats : new stillettos that hurts the feet like fuck, sunglasses, milk, cronuts, cupcakes for the princess of crows.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: mother rich af. [$$$$]
Connections:
Disponibilité: unavailable [leo/ray/selina/binky]

MessageSujet: Re: ¦ and after all, you're my wonderwall.   Mer 13 Juil - 0:13

Océane ce choix de fifou.
Je contente de voir que tu restes, et il faut se mpotter pour des liens. Rebienvenue à la mi casa.

_________________
she laughs too much and doesn’t cry enough, and that suffocated sigh between her laughs tells you how scarred her soul is.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t76-luv-urself http://wildwildwest.forumactif.fr/
James Ashcroft
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 172
Avatar + © : s. claflin (©hepburns).
Multicomptes : mj.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-eight yo.
Activité : art dealer.
Derniers achats : lucky strikes, some books, scotch whisky, a hugo boss suit.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: open (reese, clare).

MessageSujet: Re: ¦ and after all, you're my wonderwall.   Mer 13 Juil - 0:16

Merci, vous êtes adorables I love you
Je vous mpotte sous peu alors, je vais avoir besoin de liens en effet

_________________

- maybe you're the same as me, we see things they'll never see, you and i we're gonna live forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t223-cause-i-shiver-i-just-break-up
Leo Whitelaw
i caught playing in the fire, did you feel at home?
avatar

Messages : 408
Avatar + © : max irons (©clau).
Multicomptes : sasha, rensom.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine yo and growing wrinkles.
Activité : architect, triying to make a name for himself.
Derniers achats : pencils and paper, marlboros, red wine, designer leather shoes.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$
Connections:
Disponibilité: closed (cat, binky, whitelaw fam, tc)

MessageSujet: Re: ¦ and after all, you're my wonderwall.   Ven 15 Juil - 18:57

Ok, je shippe.
Bon jeu! I love you

_________________

- He says "Oh, baby girl, don't get cut on my edges. I'm the king of everything and oh, my tongue is a weapon".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t190-boys-like-that-belong-in-the-rain http://wildwildwest.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¦ and after all, you're my wonderwall.   

Revenir en haut Aller en bas
 
¦ and after all, you're my wonderwall.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wonderwall - Oasis (Remixé, par Andy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST :: ( PALM TREES AND TUMBLEWEEDS ) :: THIS CALIFORNIA SHIT IS RIGOROUS :: CALI AS FUCK-
Sauter vers: