AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 ¦ dancing barefoot.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary-Jane Cleary

avatar

Messages : 12
Avatar + © : l. collins (©belispeak).
Multicomptes : james.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-six yo.
Activité : wounded ballerina, unable to consider her future.
Derniers achats : red lipstick, white wine, macbook pro, high heels, oreos.

MessageSujet: ¦ dancing barefoot.   Lun 25 Juil - 22:24

mary-jane cleary
some strange music drives me on, makes me come up like some heroine

nom complet — Cleary, un nom pas si facile à porter, puisqu'il évoque l'homme qu'est William Cleary, vedette du rock, mais surtout son père. Mais, c'est sa mère, qui a eu l'idée de la nommer Mary-Jane, prénom qu'elle déteste. Il est suivi de Reagan, un clin d’œil aux origines paternelles. Mais tout ceci la laisse bien indifférente : depuis l'adolescence, elle demande à ce qu'on l'appelle MJ. Avec plus ou moins de succès. âge, date et lieu de naissance — Elle vient de fêter son vingt-sixième anniversaire : Mary-Jane a vu le jour un vingt-neuf juillet ici-même, dans une clinique privée de Belmont Springs, Californie. nationalité et origines — Mary-Jane possède la double-nationalité irlando-américaine. En effet, son père est né et a grandi à Galway, bien loin de Belmont Springs. Quant à sa mère, si elle est américaine, elle possède par celle-ci des origines cubaines indéniables. occupation, diplôme(s) et situation financière — Elle est danseuse de ballet. Ou l'était. Mary-Jane ne sait plus vraiment où elle en est. Elle avait fini par intégrer le San Francisco Ballet, après avoir dansé pendant plusieurs années dans un ballet local. Mais, elle ne sait pas si elle redansera un jour. Une chute, une cheville abîmée. Tous sont d'accord pour dire qu'avec de la volonté, elle y arrivera. Mais, Mary-Jane n'est plus certaine d'être intéressée. Elle ne veut pas des seconds rôles, et est convaincue qu'elle ne retrouvera jamais le niveau qu'elle avait. Elle pourrait faire comme tous les enfants de stars, se reconvertir dans le mannequinat. Mais, ça ne l'intéresse pas vraiment. En attendant, elle vit sur ce compte en banque bien garni, dont le père s'assure qu'il soit toujours approvisionné. état civil et orientation sexuelle — Fraîchement célibataire, embarquée dans des histoires complexes, comme à son habitude. Elle se considère comme hétérosexuelle au vu de ses expériences passées, mais elle est davantage pansexuelle qu'autre chose. Après tout, elle a des gènes de rock star. quartier résidentiel — Un loft en plein cœur de Center Drive, celui de sa sœur en l’occurrence. Mais Mary-Jane refuse le qualificatif de squatteuse : elle participe aux frais, depuis qu'elle y a trouvé refuge, il y a maintenant deux mois. traits de caractère — Têtue, possessive, impulsive, sensible, passionnée, orgueilleuse, impatiente, excessive, intéressée, rancunière, désinvolte, indépendante, complexe, fragile. groupe — Trust Fund Babies.

DON'T FUCK WITH RICH PEOPLE OR THEY'LL FUCK WITH YOU
Mary-Jane n'est pas n'importe qui. Elle est la fille de William Cleary, chanteur d'un célèbre groupe irlandais aujourd'hui dissous, Columbia, et d'une journaliste du L.A. Times, Liza Frischmann. Et déjà, à l'époque, sa venue au monde est survenue dans un contexte agité : un homme encore marié s'installant avec sa compagne enceinte. Ses parents sont restés ensemble jusqu'à ses neuf mois. ○ Si du côté maternel, elle est fille unique, Mary-Jane a été gâtée par sa rock star de père : en plus d'une sœur d'un an son aînée, elle a également un frère et une sœur âgés de vingt-quatre ans, ainsi qu'un frère de quatorze ans, un autre âgé de dix ans, ainsi qu'une sœur de cinq ans, William Cleary ayant eu sept enfants de quatre femmes différentes. ○ Elle a toujours été très proche de sa mère, Liza. Celle-ci correspondait à tout, sauf au cliché de la groupie : journaliste politique, diplômée de Georgetown, brillante, elle est simplement tombée amoureuse d'un homme avec qui ça n'a pas fonctionné. Elle est morte il y a trois ans d'un cancer du sein, épreuve qui l'a rapprochée de son père. ○ Ses relations avec son père sont beaucoup plus complexes : il a toujours veillé à ce qu'elle ne manque de rien, mais son métier l'a éloigné d'elle, entre les enregistrements et les tournées. Si, lorsqu'elle était enfant, il était son héros, à l'adolescence, elle lui en a beaucoup voulu. Aujourd'hui, leurs relations sont meilleures : s'il est retourné vivre en Irlande, ils se téléphonent beaucoup. Aujourd'hui âgé de cinquante-et-un ans, il poursuit avec succès une carrière solo, certes moins commerciale, mais acclamée par la critique et un public de fidèles. ○ Elle s'est mise à la danse à l'âge de cinq ans. En effet, Liza Frischmann était l'une de ces personnes convaincues que tout le monde possède un talent, et qu'il faut le découvrir en multipliant les activités. C'est ainsi que dès son plus jeune âge, Mary-Jane s'est retrouvée dans cet univers, malgré elle. Ce n'est qu'avec les années qu'elle y a pris plaisir. ○ Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Mary-Jane n'est pas malheureuse de sa situation, depuis sa blessure à la cheville. Certes, elle est amère, fataliste quant à sa carrière qu'elle voit déjà derrière elle, mais a décidé qu'elle profiterait. Pendant des années, elle a fait attention à ce qu'elle mangeait, buvait, consommait. Plus maintenant. S'amuser, voilà ce qui compte désormais. ○ La jeune femme a un goût prononcé pour la mode. Féminine, elle collectionne les tenues, les paires de chaussures. Il est rare de la voir en jean, et impossible de la voir sans une paire de talons. Le secret de la classe réside dans la sobriété, l'élégance. Ses icônes sont Audrey Hepburn, Grace Kelly, Jane Birkin, Brigitte Bardot. ○ Elle parle couramment l'espagnol, ainsi que le gaélique. Une lubie de son père, qu'elle a toujours soupçonné d'avoir des penchants nationalistes, envoyant sa progéniture dans des colonies de vacances pour enfants de bonnes familles, où cette langue était la seule acceptée. ○ Il est très rare qu'il n'y ait pas de musique, que ce soit lorsqu'elle est dans son appartement, dans la rue, ou ailleurs. C'est inévitable, c'est une part bien trop importante de sa vie. Son iPod est son meilleur ami. ○ Impulsive, lunatique, personne ne sait vraiment comment elle réagira. Se laissant souvent submerger par ses émotions, il lui est arrivé de gifler un chorégraphe ou un petit ami la poussant à bout. Mary-Jane travaille sur son caractère, mais elle n'y peut pas grand chose : elle ne fait jamais les choses à moitié, et en particulier lorsqu'il s'agit de ses émotions. ○ D'ailleurs, lorsqu'elle est énervée, Mary-Jane peut se comporter en vraie drama queen, balançant ce qui lui tombe sous la main à travers la pièce, hurlant de manière à ce que les voisins ne puissent pas ne pas l'entendre. Quitte à exagérer un peu. ○ La jeune femme déteste sa belle-mère. Une groupie que son père a épousé il y a maintenant quinze ans, et avec qu'il a eu trois enfants. Mary-Jane s'étonne qu'ils soient toujours ensemble, depuis tout ce temps, se demandant l'intérêt qu'il lui trouve. En fait, elle n'a jamais apprécié les femmes de la vie de son père. Elle refuse de l'admettre, mais la seule qu'elle a pu imaginer avec son père, c'est sa mère. Ou Kate Moss, à la rigueur.


loving money more than people since '15:
 

_________________

- feel like trash, you make me feel clean, i'm in the black, can't see or be seen. baby, light my way.


Dernière édition par Mary-Jane Cleary le Ven 29 Juil - 22:25, édité 30 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Cleary

avatar

Messages : 12
Avatar + © : l. collins (©belispeak).
Multicomptes : james.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-six yo.
Activité : wounded ballerina, unable to consider her future.
Derniers achats : red lipstick, white wine, macbook pro, high heels, oreos.

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Lun 25 Juil - 22:24

- two lovers lie with no sheets on their bed -
and the day it is breaking, on rainy days.

- You lied to me. Elle sursaute, tressaille. Elle savait que ça arriverait. Elle avait beau s'y être préparée, à cette violence verbale, elle est impressionnée. Et pas dans le bon sens du terme. - Babe, I... Elle l'interrompt, essaie de parler. Mais c'est peine perdue. Mary-Jane ne l'a jamais vu ainsi. Aussi furieux. Et, elle sait que c'est de sa faute. Que tout est de sa faute. Et à quel point elle regrette. Elle n'aurait pas dû. Elle aurait dû réfléchir, avant de foncer tête baissée. - You lied right to my fucking face. Et elle regrette. Elle l'a regardé droit dans les yeux et lui a menti. Elle n'aurait pas dû. Seulement, c'est trop tard : le mal est fait. Mary-Jane ne sait pas vraiment pourquoi elle a fait ça. Ne le saura probablement jamais. Mais c'était une erreur. Une sombre et pathétique erreur. - Lyle, I... Elle ferait n'importe quoi. Pour qu'il lui pardonne. Pour qu'il cesse de la regarder avec cet air dégoûté. Le regard de la personne trahie par l'être aimé - Were you ever gonna tell me? Mary-Jane n'en sait rien. Et n'a pas vraiment envie d'y penser. Ce n'est pas ce qui compte. Ce qui compte, c'est ce qui s'est passé. - I'm sorry. Elle essaie de s'approcher de lui davantage, mais c'est peine perdue. Elle fait un pas vers lui, il fait deux pas en arrière, furieux. - Sorry you did it or sorry you got caught? Elle baisse les yeux, honteuse. Refuse de répondre à cette question. - Lyle! Elle proteste, ne supporte pas qu'il la mette en cause, doute davantage d'elle. Mary-Jane a du mal à y croire, qu'il ose la sous-estimer ainsi. Elle se sent suffisamment mal comme ça. - Don't even try. I ain't gonna believe a word you say anyway. Les mots la frappent. Tranchants. Assassins. Sa gorge se noue. Les larmes menacent de tomber. Non, elle ne pleurera pas. Elle ne lui donnera pas ça. Mary-Jane ne sait pas comment formuler. Mettre des mots sur l'atroce vérité. Elle ne se pensait pas capable de ça. De le trahir. De l'avoir regardé droit dans les yeux, puis de lui avoir menti. - At least let me explain. Il n'y aura pas de miracle. Mais elle voudrait qu'il l'écoute. Qu'elle lui explique pourquoi. Parce que si c'est évident pour elle, ça n'a pas l'air de l'être pour lui. A quel point elle se sentait mal ces derniers mois. Et qu'irrémédiablement, ça l'a conduite à ça. Cette erreur. - I always had a fucking feeling. Il n'en à rien faire. Lyle respire la colère, la déception. Mary-Jane a du mal à affronter son regard. D'ordinaire, elle lui tient tête. D'ordinaire, c'est elle, qui est furieuse. Celle qui hurle, brise des vases. Pas cette fois. - You aren't exactly Mister Perfect, Lyle. Elle réplique, se défend. Le met face à ses torts. Parce que si c'est elle qui a craqué l'allumette, c'est lui qui a préparé le bûcher. - Don't try to... De le mettre face à ses erreurs. Il a été incapable de voir comment elle se sentait mal. Ne voyait pas plus loin que ses crises de jalousie. Ne voyait pas qu'elle doutait. D'eux. De lui. - Or did you forget about your little German tart? Mary-Jane s'était ouverte. Lui avait dit, ce qu'elle en pensait. La jeune femme avait été au centre de trop de leurs disputes, ces derniers mois. Elle s'était sentie menacée. Un sentiment qui ne l'a pas quittée. Qu'il y ait autre chose que de l'amitié. Que Lyle finisse par l'abandonner, pour celle-là. - You're just a hypocrite! C'est elle qui l'a faite, cette erreur. Pas lui. C'est elle, qui a menti. Qui aura foutu en l'air une relation de sept ans en quelques heures, tout au plus. - How many times can I say I'm sorry? Les mots lui déchirent la gorge. Elle ne peut se résoudre à le perdre. Pas maintenant. Pas alors qu'elle a mis tant de temps à ouvrir son cœur. Pas alors qu'elle a besoin de lui. - Every single day for every single second for the rest of your life wouldn't even be close to enough! Il y a cette petite voix en elle, cette petite voix insupportable qui lui souffle qu'elle n'a que ce qu'elle mérite. Qu'elle n'est qu'une peste qui a trop bien vécu depuis sa naissance. - Lyle, I love you. Un soupir. Mary-Jane tente de se rapprocher de lui. Qu'il l'écoute. Elle n'en peut plus. Elle est fatiguée de tout ça. - I TRUSTED YOU! Il la repousse. La jeune femme sait comment tout cela va se finir. Elle l'observe, craint ce qu'il s'apprête à faire. - You better not be here when I get back. Elle sait ce qu'il est en train de faire. Reconnaît ce geste, alors qu'il claque la porte derrière lui. Cette façon de lui tourner le dos, de quitter la pièce. Cette manière, typiquement britannique, de sortir du pub avec une démarche presque aristocratique. Pour finalement revenir, parce qu'on n'a pas vraiment envie de changer de pub. Mais cette fois, c'est différent : c'est terminé.

_________________

- feel like trash, you make me feel clean, i'm in the black, can't see or be seen. baby, light my way.


Dernière édition par Mary-Jane Cleary le Lun 1 Aoû - 23:41, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clare Belisle

avatar

Messages : 33
Avatar + © : ah, @psychozee.
Pseudo : manon.
Age : vingt-sept ans.
Activité : avocate/fondatrice de son association.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$
Connections:
Disponibilité: yes (1/3)

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Lun 25 Juil - 22:58

(re)Bienvenue parmi nous I love you
Lily est un trop bon choix

_________________

i know it hurts, you know i'd quench that thirst; you say you're lonely, i say you'll think about it 'cause you're the only one who resonates that chase.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Cleary

avatar

Messages : 12
Avatar + © : l. collins (©belispeak).
Multicomptes : james.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-six yo.
Activité : wounded ballerina, unable to consider her future.
Derniers achats : red lipstick, white wine, macbook pro, high heels, oreos.

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Mar 26 Juil - 15:22

Merci

_________________

- feel like trash, you make me feel clean, i'm in the black, can't see or be seen. baby, light my way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reese Stenton

avatar

Messages : 105
Avatar + © : alicia vikander, milkovich.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Activité : real estate agent.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Mar 26 Juil - 16:38

La jolie Lily.
Re-bienvenue Océane. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selina Crows
▪ there's always stars in her eyes and darkness in her soul.
avatar

Messages : 46
Avatar + © : danielle campbell (catwalks, tumblr)
Pseudo : Faerytales, Vendela.
Age : twenty-two yrs old.
Activité : co-fondatrice CEO de Catelina Co, éditrice + photographe.
Derniers achats : ten young adult books, canon lens, coffee, leather jacket, chocolate, new shorts, a pair of high heel sandals.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: [$$$].
Connections:
Disponibilité: (0/2) - cat, gansey, tc.

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Mar 26 Juil - 17:54

Suuuuperbe choix !
Rebienvenue à la maison.

_________________

I can be the subject of your dreams, your sickening desire. So kiss me on the mouth and set me free, but please don't bite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Jane Cleary

avatar

Messages : 12
Avatar + © : l. collins (©belispeak).
Multicomptes : james.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-six yo.
Activité : wounded ballerina, unable to consider her future.
Derniers achats : red lipstick, white wine, macbook pro, high heels, oreos.

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Mar 26 Juil - 22:07

Merci à vous deux

_________________

- feel like trash, you make me feel clean, i'm in the black, can't see or be seen. baby, light my way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leo Whitelaw
i caught playing in the fire, did you feel at home?
avatar

Messages : 408
Avatar + © : max irons (©clau).
Multicomptes : sasha, rensom.
Pseudo : belispeak, anaïs.
Age : twenty-nine yo and growing wrinkles.
Activité : architect, triying to make a name for himself.
Derniers achats : pencils and paper, marlboros, red wine, designer leather shoes.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$
Connections:
Disponibilité: closed (cat, binky, whitelaw fam, tc)

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Sam 30 Juil - 17:11

Citation :
immonde, surtout le staff

Rebienvenue Océane, et excellent choix forcément.

_________________

- He says "Oh, baby girl, don't get cut on my edges. I'm the king of everything and oh, my tongue is a weapon".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t190-boys-like-that-belong-in-the-rain http://wildwildwest.forumactif.fr
Cat Gallagher
do you have an IQ higher than 180?
avatar

Messages : 461
Avatar + © : zoey deutch (© belispeak)
Multicomptes : gansey, shay, lyle.
Pseudo : the walking cat.
Age : twenty-three yo.
Activité : doctor + co-founder of catelina co.
Derniers achats : new stillettos that hurts the feet like fuck, sunglasses, milk, cronuts, cupcakes for the princess of crows.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: mother rich af. [$$$$]
Connections:
Disponibilité: unavailable [leo/ray/selina/binky]

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Sam 30 Juil - 21:20

Oh goooodd.
Océane t'es perf, et merci de tenter le lien.

_________________
she laughs too much and doesn’t cry enough, and that suffocated sigh between her laughs tells you how scarred her soul is.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t76-luv-urself http://wildwildwest.forumactif.fr/
Mary-Jane Cleary

avatar

Messages : 12
Avatar + © : l. collins (©belispeak).
Multicomptes : james.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-six yo.
Activité : wounded ballerina, unable to consider her future.
Derniers achats : red lipstick, white wine, macbook pro, high heels, oreos.

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Lun 1 Aoû - 23:43

Merci vous deux, en espérant que MJ vous plaira I love you

_________________

- feel like trash, you make me feel clean, i'm in the black, can't see or be seen. baby, light my way.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Gallagher
do you have an IQ higher than 180?
avatar

Messages : 461
Avatar + © : zoey deutch (© belispeak)
Multicomptes : gansey, shay, lyle.
Pseudo : the walking cat.
Age : twenty-three yo.
Activité : doctor + co-founder of catelina co.
Derniers achats : new stillettos that hurts the feet like fuck, sunglasses, milk, cronuts, cupcakes for the princess of crows.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: mother rich af. [$$$$]
Connections:
Disponibilité: unavailable [leo/ray/selina/binky]

MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   Mar 2 Aoû - 23:43

C'est parfait pour moi, je valide.

_________________
she laughs too much and doesn’t cry enough, and that suffocated sigh between her laughs tells you how scarred her soul is.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t76-luv-urself http://wildwildwest.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ¦ dancing barefoot.   

Revenir en haut Aller en bas
 
¦ dancing barefoot.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Echoes "Barefoot To The Moon" - An Acoustic Tribute To Pink Floyd
» The Feelies
» bonjour, bonsoir
» The Feelies - Crazy Rhythms (1980)
» Larry Coryell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST :: ( PALM TREES AND TUMBLEWEEDS ) :: THIS CALIFORNIA SHIT IS RIGOROUS :: CALI AS FUCK-
Sauter vers: