AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 badass bitch from hell {r/ray}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cat Gallagher
do you have an IQ higher than 180?
avatar

Messages : 461
Avatar + © : zoey deutch (© belispeak)
Multicomptes : gansey, shay, lyle.
Pseudo : the walking cat.
Age : twenty-three yo.
Activité : doctor + co-founder of catelina co.
Derniers achats : new stillettos that hurts the feet like fuck, sunglasses, milk, cronuts, cupcakes for the princess of crows.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: mother rich af. [$$$$]
Connections:
Disponibilité: unavailable [leo/ray/selina/binky]

MessageSujet: badass bitch from hell {r/ray}   Mer 22 Juin - 21:37

{with ray}
wake up every morning and tell yourself that you’re a badass bitch from hell and that no one can fuck with you and then don’t let anybody do it.

Comme si son retour à Belmont Springs n'avait pas été assez pénible, Cat Gallagher se retrouvait devant la villa de sa famille préféré. À bien noter le visage de dégout qui accompagne cette réflexion. Il y a deux ans, elle avait fuit cette ville. Mais que diable lui avait-il prit pour qu'elle décide soudainement de revenir dans cet enfer? Elle ne comprendrait probablement jamais ce qui l'y avait poussé. Ce n'était certainement pas l'idée de remettre les pieds dans la demeure de Crystal Cove Road qui devrait être exorcisé. Elle ne pouvait pas mettre le doigt sur combien de choses horribles avaient dut se produire sous les yeux de cette pauvre baraque de rêve. Les Whitelaw n'étaient pas non plus des modèles parfaits. Cat était consciente. C'est ce qui la troublait le plus. Se rendre délibérément sur les lieux n'avait aucune explication valable. Ni en ce moment, ni jamais. Certes, elle sortit de sa voiture, ces lunettes fumés contre son nez, laissant paraître ces cheveux plus blonds qu'à la normale. Une tendance qu'elle s'était approprié à NYC. Cette ville lui manquait à quelque part. Les jours gris ne laissant apparaître aucun rayon de soleil. Et puis la neige. Elle n'avait jamais vu de neige de sa vie et s'était enthousiasmer sous le regard perturber de sa meilleure amie. Combien de fois était-elle tomber sur le postérieur, manquant se casser les côtés et la colonne? Bref, elle entre dans la maison qui n'a pas changer du tout. Contrairement à tous les résidents de Belmont Springs, cette villa ne semble pas vouloir vieillir. Quelques électroménagers - à sa grande surprise, à noter le ton sarcastique - ont été changé avec le temps afin de moderniser la demeure. Bien sûr, William Whitelaw ne pouvait pas s'empêcher de prouver à tous et chacun à quel point il était le plus fort, le meilleur et ô combien il possédait une somme trop accru dans son compte en banque. Malheureusement pour Cat, il avait gagner son argent. Il était un homme honnête malgré tout ce qu'elle puisse penser de lui. Mom, I'm here. You called. Cria-t-elle, histoire que la femme puisse entendre. Carol aurait probablement des problèmes d’audition dans le futur. Cat attendit plusieurs minutes avant de voir une silhouette dans la cours arrière. Probablement une domestique ou quelque chose du genre. Elle s'approche avec précaution pour ne pas effrayer la dame, jusqu'à ce qu'elle réalise finalement qu'il s'agit en réalité d'une blonde. Un visage bien trop familier. Oh my god. Ray! Ray était parti avant Cat, elles ne s'étaient pas vu depuis presque trois ans donc. Beaucoup trop longtemps selon la brunette. Entre elles, ce n'avait jamais été l'amour. Mais Cat adorait que Ray dise toujours tout haut ce qu'elle pensait. Elle n'avait pas la langue dans sa poche, une qualité que peu pouvait se compter chanceux de posséder. Bien que parfois elle vomisse des paroles. Mais que serait une qualité sans ces extrêmes? Et Ray, répondait parfaitement à la définition du mot extrême même. Bien mise, comme à son habitude, ces cheveux blonds parfait, ce regard bleu hypnotisant. Cat la regarda de la tête au pied avant de s'avancer pour l'étreindre rapidement dans ces bras. Heureuse de revoir cette femme qu'elle adorait secrètement. It's been what? Three years? I'm so happy to see you! Oh. I forgot you're the biggest bitch I've ever met. Effectivement, elle devrait probablement se rappeler à quel point Ray pouvait être, et bien, une bitch. Elle n'hésiterait pas à lui dire à quel point cette étreinte était nulle. Même si secrètement Cat le savait, Ray ne pouvait pas le nier, elle l'adorait aussi.

_________________
she laughs too much and doesn’t cry enough, and that suffocated sigh between her laughs tells you how scarred her soul is.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t76-luv-urself http://wildwildwest.forumactif.fr/
Ray Whitelaw

avatar

Messages : 215
Avatar + © : margot robbie (@clau)
Pseudo : tyrells, arianne aka the queen of temptation.
Age : twenty-eight yo.
Activité : bitching till the world end.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: open (cat, talia, the whitelaw)

MessageSujet: Re: badass bitch from hell {r/ray}   Ven 24 Juin - 2:13


{ with cat }
₪ ₪ ₪
i know what you did last summer
just lie to me there's no other

Belmont Springs. Elle aurait menti si elle pouvait dire que la ville dans laquelle elle avait grandit une grande partie de sa vie ne lui avait pas manquer un peu. Que cela soit par son soleil constant, les rues qui criait richesse, les gens qui étaient tous aussi prétentieux les uns que les autres. Elle c'était promis de ne jamais revenir et pourtant voilà qu'elle était de retour dans cette ville qu'elle avait fuit après l'humiliation qui c'était présenter devant elle. Elle se souvenait encore de la voix de Leo quand elle lui avait dit qu'elle allait revenir, celui-ci et son ton condésendant qui lui dissait qu'il lui avait toujours dit qu'elle allait revenir un jour. Après tout, Ray c'était l'exemple parfait de la jeune américaine de Belmont Springs. Tout à propos d'elle criait cela, mis à part son accent qu'elle avait encore de ses jours en Angleterre à l'école. Assise sur une chaise longue dans la grande court du manoir Whitelaw, elle laissait le soleil frapper sa douce peau comme elle l'avait fait tant de fois quand elle habitait encore dans le manoir. Elle savait qu'elle était seul, son père était partie dans un de ses nombreux voyages d'affaire, la mère de Cat quelques parts dans un des magasins de Belmont Springs, c'était peut-être pourquoi elle était venue au manoir. Elle aimait vivre avec Leo, mais souvent elle voulait être seule et c'était ce qu'elle était à présent, où elle l'espérait. Puis elle entendit des pas, des pas se dirigeant vers elle, ne levant pas le regard se dissant que peut importe qui cela était allait comprendre qu'elle ne voulait pas être déranger.  Oh my god. Ray! La voix de Cat, elle avait oublier comment la voix de sa demi-soeur l'énervait. Certes avant son départ, leur relation n'était plus complètement difficile, mais Cat restait Cat. Elle restait quelqu'un que Ray pouvait surporter, mais à petite dose. « Oh, it's just you. » Se levant par simple politesse, elle se dissait que celle-ci n'allait pas lui sauter dessus après tout, cela n'était pas leur relation. Mais bien sûr, Cat ne comprenait pas cela et la pris dans ses bras. Ray étant Ray, elle répondit, mais très doucement, ne la serrant pas trop.  It's been what? Three years? I'm so happy to see you! Oh. I forgot you're the biggest bitch I've ever met. L'écouter parler était énervant. Elle contrôlait tout son corps pour ne pas rouler des yeux, après tout, elle devait être poli non. Cela faisait quand même trois ans qu'elle ne l'avait pas vue. « Yeah something like that... And god I forgot how annoying your voice was. » Cela sortie de sa bouche automatiquement. Elle ne pouvait pas le contrôler, après tout malgré après trois ans, elle restait la même personne, ou presque. « So what have you been up too ? Still living a boring and miserable life ? » Un faux sourire sur ses lèvres, un faux intérêt dans sa voix, Ray c'était la maître de la bullshit et si Cat voulait parler et bien elle allait lui en donner et dans sa tête dire des insultes pour s'amuser, ou à voix haute, elle ne le savait pas encore réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Gallagher
do you have an IQ higher than 180?
avatar

Messages : 461
Avatar + © : zoey deutch (© belispeak)
Multicomptes : gansey, shay, lyle.
Pseudo : the walking cat.
Age : twenty-three yo.
Activité : doctor + co-founder of catelina co.
Derniers achats : new stillettos that hurts the feet like fuck, sunglasses, milk, cronuts, cupcakes for the princess of crows.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: mother rich af. [$$$$]
Connections:
Disponibilité: unavailable [leo/ray/selina/binky]

MessageSujet: Re: badass bitch from hell {r/ray}   Ven 24 Juin - 3:47

Forcément, de toute les belles-soeurs du monde, elle devait tomber sur Ray Whitelaw. Blonde qui usait plus d'insultes que toutes ces nunuches de télé-réalité. En fait, ça ne la surprendrait pas qu'un jour elle est son propre sitcom bien à elle. Oh, it's just you. Cat observa sa silhouette toujours aussi mince se lever. Au moins elle n'avait pas oublié les bonnes manières tient. Trois ans avait passé depuis le départ de Ray, et malgré qu'elle feint de ne pas apprécier la Gallagher, tous ces traits et ces insultes la trahissait. En réalité, elle devait être bien heureuse de ne plus être la seule femme de la famille. Enfin, même si techniquement Cat ne se comptait pas parmi ces gens. Son QI prouvait son point. Yeah something like that... And god I forgot how annoying your voice was. Un large sourire apparut sur le visage de Cat. Cette remarque - et insulte - lui faisait un grand bien. Elle ne l’admettrait jamais à haute voix, par peur que quelqu'un l'entende, mais elle s'était drôlement ennuyer de cette blonde. Même si le retour de Ray suscitait toute sorte de question dans sa tête. Avait-elle ramener d'autres membres de la fratrie avec elle, ou était-elle revenu seule? La deuxième option semblait la plus juste. Elle devait vivre dans le manoir des Whitelaw. Explication logique. Même si elle niait probablement la vérité pour ne pas se faire l'illusion ou se blesser, again. So what have you been up too ? Still living a boring and miserable life ? Si par terminer son doctorat et vouloir aider les enfants du monde à guérir de leur maladie est ennuyant et misérable, au moins elle pouvait se consoler en se disant qu'elle changerait le monde. Peut-être bien que personne ne se souviendra d'elle, mais elle sait qu'elle aurait fait une énorme différence dans le monde. Et puis jamais n'était-il question de se faire reconnaître pour ces bonnes actions. Elle donnait simplement une contribution à la société. Ray le faisait d'une autre façon; avec sa négativité et sa bitch switch légendaire. Hell, Cat aurait très bien pu l'accompagner dans cette forme de délire. Mais, bien sûr, sa mère l'avait bien élevé. Elle se retenait la plupart du temps de dire ce qu'elle pensait vraiment ou avait sur la conscience. Please, like you care. Ça ne faisait pas de différence, qu'elle le sache ou non. De toute manière, Cat ne cherchait pas d'attention ou de reconnaissance vis à vis de son geste. Elle le faisait pour les enfants. Une cause plus grande que sa petite personne. Certes, au lieu de s'attarder sur son métier, elle sortir une étui de lunettes fumées de son sac qu'elle tendit à Ray. I was gonna drop this for you, actually. They're Prada. Thought you would like them, since they're not out yet. Got them from the last New York Fashion Show I attend. Si elle ne les voulait pas, Cat se ferait un plaisir de les remettre dans son sac et de les garder pour elle. Ou peut-être qu'elle pourrait les vendre pour avoir plus d'argent pour la compagnie et la fondation. That way you can throw shade at people from behind these. Or roll your eyes. Parlant de roulement de yeux, Cat n'avait pas encore vu un seul roulement jusqu'à présent. Ray allait-elle bien? Peut-être se retenait-elle. Finalement, on lui avait enseigné la politesse après toute ces années. Quelle réussite, pensa-t'elle. And yep, my life is very miserable, thanks to your family still getting on my nerve. Though your father does have the best taste in whine and champagne I must say. Selina et Cat avaient célébré grandement grâce au paternel Whitelaw. Elle lui avait d'ailleurs envoyé un remerciement via une carte d'affaire de Catelina Co. Avoir les Whitelaw avec eux serait une très grande opportunité. L'empire pourrait les aider à accumuler de l'argent pour les enfants malade. And if you ever need to get checked for STD's, I'm officially a doctor. Elle avait tout de même le droit de se vanter un peu, nah?

_________________
she laughs too much and doesn’t cry enough, and that suffocated sigh between her laughs tells you how scarred her soul is.


Dernière édition par Cat Gallagher le Mar 28 Juin - 1:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t76-luv-urself http://wildwildwest.forumactif.fr/
Ray Whitelaw

avatar

Messages : 215
Avatar + © : margot robbie (@clau)
Pseudo : tyrells, arianne aka the queen of temptation.
Age : twenty-eight yo.
Activité : bitching till the world end.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: open (cat, talia, the whitelaw)

MessageSujet: Re: badass bitch from hell {r/ray}   Mar 28 Juin - 1:07


Cat n'avait jamais été sa personne favorite, mais elle était peut-être une des seule personne qu'elle pouvait tolérée après tout. Alors peut importe son attitude envers elle, cela ne changeait pas qu'on fond d'elle, elle appréciait Cat bien qu'elle n'allait jamais l'admettre. Please, like you care. Son regard fixant la jeune demoiselle. Cat n'avait pas réellement changer depuis son départ, peut-être que ses cheveux avaient changer, mais rien de plus. Pourtant, elle semblait plus certaine d'elle-même, plus posées, plus à l'aise dans ce monde qu'était celui des Whitelaw. « I don't, I'm just being polite. » Faux sourire typique sur ses lèvres, le regard fixant les mouvements de la demoiselle, la regardant fouiller dans son sac, écoutant ses paroles d'un regard désintéresser. I was gonna drop this for you, actually. They're Prada. Thought you would like them, since they're not out yet. Got them from the last New York Fashion Show I attend. Regardant la demoiselle tranquillement, ses yeux fixé sur elle puis les lunettes qu'elle lui tendait, aucune émotion ne parraissait sur son visage, une expression qu'elle seule pouvait faire. « Thanks. » Prenant les lunettes dans sa main, un regard désintéresser, faisant comme-ci cela ne la touchait presque pas, son ton sans émotion encore une fois. Mais derrière cela, Ray souriait à l'intérieur, sachant très bien que Cat n'avait pas besoin de faire cela, elle aurait pu très bien simplement ne jamais lui donner, après tout, elle n'avait pas eu de nouvelle de la jeune héritière depuis si longtemps. That way you can throw shade at people from behind these. Or roll your eyes. Un sourire sur ses lèvres, elle ne pouvait s'empêcher de se dire que Cat la connaissait. Après tout, Ray n'était pas si compliquer une fois qu'on regardait derrière la carapace qu'elle c'était créer. Elle avait beau être une vrai bitch, elle était aussi une personne et Cat malgré toutes les insultes qu'elle lui avait lancer quand elles c'étaient rencontrer après le mariage de leur parent, n'avait jamais réellement essayer de la mettre dans la même catégorie que tout le monde la mettait dans. « Please, like I would hide behind anything to throw shade or roll my eyes. » Dès que les mots sortir de sa bouche, un roulement d'yeux se plaça, comme elle seul savait les faire. Elle qui avait la maîtrise de l'action depuis son jeune âge, elle qui avait apprit avec le temps de se protèger avec ses mots et ses actions comme personne d'autre dans ce monde. And yep, my life is very miserable, thanks to your family still getting on my nerve. Though your father does have the best taste in whine and champagne I must say. Un rire sortant de ses lèvres, une main passant dans sa chevelure blonde, elle avait raison, son père malgré tous ses défauts avaient un goût pour le luxe, après tout Ray elle ne tenait pas du voisin. « Well you were stuck with the annoying one after all. Since my perfect self and the handsome brother both left. It's not like Ed and Liam are fun to be with. » Souriant, après tout, elle avait raison. Entre elle et Leo, ils étaient les deux seuls qui semblaient être amusant dans cette famille. Avec Liam le favori et Ed celui sans émotion, cela n'était pas compliquer de voir que les deux seuls qui semblaient avoir un peu de sens c'était Ray et Leo. Et après leur départ, elle se doutait très bien que les fêtes des Whitelaw était loin d'être amusante. And if you ever need to get checked for STD's, I'm officially a doctor. Un regard dure, un regard qui voulait dire bitch please, celle-ci fixait Cat. Elle avait beau être un docteur, elle n'allait jamais la laisser être prêt d'elle de cette façon. « Please, like you'll get anywhere near my vagina. You ain't my type honey. » Tournant le dos à Cat, faisant son chemin vers une des chaises au soleil, s'arrêtant pour s'assoir dans l'un de celle-ci, le soleil chaud frappant sa peau. Ray leva le regard pour voir que Cat l'avait suivi, se demandant pourquoi celle-ci était venue ici. Elle savait pourquoi elle y était, parce que Leo l'énervait et avait besoin de solitude, mais la raison pourquoi la fille de Carol avait décidé de visiter le manoir était un mystère. « If you're looking for your mom, she went out to spend my dad's money on some cheap ass looking clothes. » Sourire surnois sur ses lèvres, regardant sa demi-soeur sachant très bien qu'il était temps de mettre le clou dans le cerceuil, après tout Ray restait Ray et elle ne pouvait jamais laisser une conversation sur une bonne note. « So what have you been up to since I was gone, Leo never told me anything about you. » Fixant celle-ci, son regard rempli de vie, elle aimait tant se mettre dans les affaires des autres, pas par intérêt, non elle s'en foutait, mais parce que cela faisait souvent des débats et des scandales et Ray, elle vivait pour ce genre de chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cat Gallagher
do you have an IQ higher than 180?
avatar

Messages : 461
Avatar + © : zoey deutch (© belispeak)
Multicomptes : gansey, shay, lyle.
Pseudo : the walking cat.
Age : twenty-three yo.
Activité : doctor + co-founder of catelina co.
Derniers achats : new stillettos that hurts the feet like fuck, sunglasses, milk, cronuts, cupcakes for the princess of crows.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: mother rich af. [$$$$]
Connections:
Disponibilité: unavailable [leo/ray/selina/binky]

MessageSujet: Re: badass bitch from hell {r/ray}   Mar 28 Juin - 2:27

Ray avait toujours eu le don des paroles. Elle avait probablement développer cette faculté de masqué ses émotions très jeune, ce qui l'avait conduite à plus facilement faire preuve d'une arrogance sans pareil. I don't, I'm just being polite. Of course. Pensa la jeune Gallagher. Elle se demandait comment ses frères pouvaient endurer leur soeur unique qui était si insupportable parfois. Enfin, elle accepta les lunettes. Elle n'était peut-être pas Cruella DeVil finalement tient. Please, like I would hide behind anything to throw shade or roll my eyes. Ne pouvant contredire ces paroles, la brunette se mit à rire, bien heureuse de ne pas avoir eu à forcé la main de la Whitelaw. La scène aurait été pénible, longue et l’acharnement envers cette famille n'était une de ses priorités. Du moins, Cat fut heureuse de revoir un roulement de yeux sur le visage ensoleillé de sa demi-soeur. La blonde n'avait pas changé tant que ça, finalement. Seulement un peu d'âge apparaissait sur son visage qui semblait avoir vu meilleur jour. Quoique Ray était toujours dans le meilleure de sa forme avec ses magnifiques cheveux blonds et ses yeux bleus. Cat n'en était pas jalouse, elle aimait être foncé. Un peu de contraste pour se démarquer de cette famille qui n'était pas la sienne, ne pouvait pas lui faire de tord, le contraire même. Well you were stuck with the annoying one after all. Since my perfect self and the handsome brother both left. It's not like Ed and Liam are fun to be with. Les qualificatifs utilisés la fit rire. Être prise avec Ray était probablement la meilleure des quatre options. Entre toute la fratrie, il n'y avait qu'une personne avec qui elle pouvait dire entretenir une relation normale. Et cela, uniquement car à la base leur deux familles ne sont en rien, banale. Cat ne put empêcher d'être joyeuse de retrouver ce membre de la famille. Please, like you'll get anywhere near my vagina. You ain't my type honey. Tout de suite après ces paroles, elle vit le dos magnifique de Ray qui décida d'aller s'asseoir. Bien évidemment, Cat la suivit. Elles n'avaient pas terminé leur conversation sur cette phrase. Que bien sûr, la Gallagher avait dite seulement pour provoquer le félin qui sommeillait en Ray. Elles étaient beaucoup trop complice depuis les dernières minutes. Come on Raychou, don't get all upset, I was kidding. Elle avait toujours voulu faire la blague de Pokemon après tout, autant la faire maintenant. Elle prit place assise prêt de sa demi-soeur, en regardant le soleil, respirant l'air. If you're looking for your mom, she went out to spend my dad's money on some cheap ass looking clothes. Cat poussa un soupire de dégout. Sa mère n'avait jamais réellement eu de goût niveau vestimentaire. En fait, depuis l'adolescence elle avait magasiner pour elle. Heureusement que sa mère était actrice à l'époque et ne choisissait pas sa garde-robe. Dieu sait ce qu'elle aurait oser porter! Oh god. That's a disaster. She have no taste at all in that department. I might vomit only at the idea of her asking what I think of it. Elle frissonna en reportant son attention sur Ray, se mettant à rire que pour une fois, elles s'entendent sur le même sujet. Carol avait bien des qualités, mais pas les vêtements. Après tout, la maison de Cat était parfaite. So what have you been up to since I was gone, Leo never told me anything about you. Bien sûr, Ray étant Ray, elle devait passé un commentaire de mauvais goût en abordant Leo. Bien que Cat ne se soit jamais réellement confier à la soeur de celui-ci, elle devait se douter. Why would he? We're not close, we never were. We actually hate each other. Cat replaça une mèche de ses cheveux regardant sur son téléphone ses derniers messages textes. Finished med school, opened a compagny with my bestselling best friend, was in New York until recently. Court, sans réelles émotions pour ne rien laissé transparaître. Mais elle était assez fière de ses accomplissements. Vie médiocre, indeed. What about you? Cat n'avait pas vraiment eu de nouvelle de Ray depuis toutes ces années, seulement sa mère qui lui avait dit qu'elle était parti elle-ne-savait-ou sans donner de nouvelle. Tragic exit, tout à fait la définition de Ray Whitelaw.

_________________
she laughs too much and doesn’t cry enough, and that suffocated sigh between her laughs tells you how scarred her soul is.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t76-luv-urself http://wildwildwest.forumactif.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: badass bitch from hell {r/ray}   

Revenir en haut Aller en bas
 
badass bitch from hell {r/ray}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ask Your Mum + Hell Paradise + Reznik le 30/04 à Béziers (34)
» ORIGIN'HELL news
» Bretz'Hell : "Living in youth"
» 22 Juin 2009 - Heaven And Hell (Tournefeuille, 31)
» L’Eglise refuse Highway to Hell aux funérailles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST :: ( BELMONT SPRINGS, ORANGE COUNTY ) :: BAYVIEW VALLEY :: Crystal Cove Road-
Sauter vers: