AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 slide away (r/reese)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James Ashcroft
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 172
Avatar + © : s. claflin (©hepburns).
Multicomptes : mj.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-eight yo.
Activité : art dealer.
Derniers achats : lucky strikes, some books, scotch whisky, a hugo boss suit.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: open (reese, clare).

MessageSujet: slide away (r/reese)   Mar 26 Juil - 23:40

- let me be the one that shines with you -
in the morning we don't know what to do.

Il se tient face au miroir, inspecte son visage. Il n'a pas trop mauvaise mine. Quelques cernes sous les yeux, mais loin d'être les poches qu'il a pu avoir. En silence, James noue sa cravate. Son regard azuré observe le reflet face à lui. Se demande s'il est tout-à-fait comme avant, ou s'il est devenu une troisième personne. Celle du renouveau. Il ne sait pas vraiment. Il sait juste qu'il se tient là, fait des efforts. Un jour après l'autre. Il ne regrette pas. Il ne sait pas si avec Reese, les choses peuvent encore être sauvées, mais il est fatigué de nier, d'éviter l'inévitable. Il préfère prendre davantage de risques, plutôt qu'à continuer à tourner en rond, et finalement tout perdre. Mieux vaut se battre et perdre, que de continuer à vivre ainsi. - Reese! appelle t-il, après avoir jeté un coup d’œil à sa montre. Ils allaient se rendre à un vernissage. Ensemble. Il en était encore étonné. Pas dans le mauvais sens du terme. Mais, il avait été surpris qu'elle lui propose de l'accompagner, ce soir. Agréablement surpris, même. Mais, s'ils ne se pressent pas, ils vont arriver en retard. Très en retard. - Wow, lâche t-il, la voyant arriver dans le hall d'entrée. - It suits you well. Il doit le reconnaître. Il y a longtemps qu'il ne l'avait plus vue ainsi. Avait oublié à quel point elle était belle, et à quel point une robe bien choisie pouvait la mettre en valeur. Il sourit, alors que tous les deux quittent la maison. Rapidement, ils gagnent le vernissage de cette artiste locale. Invité en tant que professionnel, il est toujours de bon goût que James y soit vu. Surtout avec Reese. Bien qu'il tâche de ne pas y prêter attention, les rumeurs vont vite chez les Monties, et s'avèrent tenaces. Il serre quelques mains, tandis que Reese salue quelques connaissances, mais il ne prête pas plus d'attention aux autres. Parle sans parler. Il est surtout ici pour être dans le coup. Mais, l'exposition en elle-même ne l'intéresse pas vraiment. Ça ne correspond pas à ce qu'il aime. Il est un spécialiste de l'impressionnisme. Mais, il faut être dans le coup, jouer le jeu. Des yeux, il cherche sa fiancée, avant de l'apercevoir, face à une toile. Le jeune homme attrape une coupe de champagne, s'avance jusqu'à celle-ci, dos à lui. - It's quite... weird, murmure t-il derrière elle. James n'a que peu d'intérêt pour l'expressionnisme abstrait. Une forme qu'il peine à comprendre, comme la plupart des formes de l'art contemporain. Comme pour la musique, il apprécie davantage le passé, dont il comprend mieux les concepts, les émotions mises dans une toile.

_________________

- maybe you're the same as me, we see things they'll never see, you and i we're gonna live forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t223-cause-i-shiver-i-just-break-up
Reese Stenton

avatar

Messages : 105
Avatar + © : alicia vikander, milkovich.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Activité : real estate agent.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: slide away (r/reese)   Mer 27 Juil - 21:23

(james & reese)

Ce vernissage était surtout l'occasion, le prétexte pour eux de se retrouver, de sortir ensemble. Lorsqu'elle avait su qu'il y était invitée, Reese avait hésité mais lui avait finalement demandé si elle pouvait venir avec lui, c'était le moment. Pas vraiment pour l'exposition, car elle n'était pas une adepte de tout cela, mais pour lui, et pour elle aussi. Ils s'étaient dit tous les deux qu'ils ferait des efforts. Il fallait donc qu'ils passent du temps ensemble, plutôt que de s'éviter comme ils l'avaient trop longtemps fait. Et ça lui faisait plaisir de venir, elle n'y allait absolument pas à reculons. Enfin, ils se retrouvaient ensemble, allaient passer une soirée tous les deux. Wow. It suits you well. Vêtue d'une robe rouge bordeaux avec un léger décolleté et des escarpins noirs, les cheveux quelque peu ondulés, elle était enfin prête. Et James la complimentait, se trouvant presque gênée, comme toujours. - And you are splendid. Elle lui renvoyait le compliment sincèrement. Elle le trouvait toujours beau. Encore plus avec ce costume. Finalement tous les deux prêts, ils arrivèrent à l'exposition. Reese connaissait quelques personnes, sans vraiment en être extrêmement proche. Des clients, des amis, des connaissances. Elle appréciait en tout cas qu'on ne la regarde plus avec compassion, la plupart ne le faisait plus en tout cas et c'était bien plus agréable, permettant de ne pas penser à la même chose à chaque fois. Ils étaient enfin passé à autre chose la concernant, Reese et James. La jeune femme s'isolait ensuite, pour se concentrer à regarder les toiles, s'arrêtant devant chacune. Finalement, elle put reconnaître la voix de James. - It's quite... weird. Étrange, en effet et c'était peu dire pour elle. - I would say ugly, dit-elle d'une voix basse pour que personne d'autre ne l'entende mais avec grande conviction, tournant sa tête vers son fiancé, le sourire aux lèvres. Reese était très différente de James pour cela, et pour d'autres choses d'ailleurs. Mais elle avait toujours du mal à comprendre les peintures, c'était d'ailleurs souvent James qui lui expliquait. Et très souvent, elle était franche et directe, n'hésitant pas à dire ce qu'elle pensait de l'oeuvre, qu'elle aime ou non. De toute façon, elle n'avait pas cet œil avisé que lui pouvait avoir pour les toiles mais malgré cela, elle avait toujours une oreille attentive lorsque James lui expliquait certaines points sur les peintures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ashcroft
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 172
Avatar + © : s. claflin (©hepburns).
Multicomptes : mj.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-eight yo.
Activité : art dealer.
Derniers achats : lucky strikes, some books, scotch whisky, a hugo boss suit.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: open (reese, clare).

MessageSujet: Re: slide away (r/reese)   Jeu 28 Juil - 0:00

- I would say ugly. Il sourit, regardant successivement Reese et la toile. Si certains critiques d'art sont particulièrement enthousiastes quant au travail de cette artiste, ce n'est pas son cas. Et encore moins celui de la jeune femme. - And you're polite. Il ne peut s'empêcher d'éclater de rire, discrètement. Avoir étudié l'Histoire de l'art n'explique pas tout. Et certainement pas cette toile, cette exposition. Pas pour lui. Certes, la peinture est un art majeur, dans la mesure où il faut avoir été initié pour savoir véritablement l'apprécier. Mais parfois, James ne trouve rien. Pas d'explication, pas d'émotion. Certaines toiles ne suscitent rien en lui. - Don't seek to understand it, there's nothing to understand, qu'il murmure. James a toujours été exigeant, quant à l'art. Lorsque ça ne lui plaît pas, ça ne lui plaît pas. Il est bien plus ému face à un Monet qu'à un Kandinsky. Non qu'il soit complètement opposé à la modernité : comme tout bon américain, il apprécie les errances de Warhol, et pas seulement parce que sa mère a fait partie de l'aventure. Seulement, il faut qu'il y ait au moins quelque chose à comprendre, dans cette toile. Qui suscite l'intérêt. - In fact, maybe about drugs. This exhibition is probably the best advertisement against taking cocaine, qu'il lâche, un sourire moqueur au bout des lèvres. Il a toujours été exigeant lorsque ça lui tenait à cœur. Et l'art, c'est une partie bien trop importante de sa vie pour le nier. - And the people? It's always the same routine: blah, blah, fucking blah, continue t-il. Pas une rencontre intéressante, ce soir-là. Pourtant, la galerie est pleine à craquer. Entre des artistes plus bourgeois que bohèmes, des critiques d'art qu'on ne peut louper, et les organisateurs bien décidés à faire de l'argent, c'est prétentieux, ici. Mais, il ne se sent pas seul. Il y a au moins une personne qui trouve encore moins d'intérêt à cette exposition, et c'est Reese. Et pourtant, Dieu sait qu'ils en ont eu, des désaccords autour de l'art. Mais, lorsqu'il s'agit de critiquer ensemble, ils peuvent être doués. Très doués. - We could leave. Except if you have a better option? continue t-il, vidant sa coupe de champagne. La soirée est loin d'être terminée, et s'ils doivent rester ici, continuant à regarder ces toiles, tout l'alcool du monde ne suffira pas. Il sourit, ponctuant ses paroles. Ils sont dans le même bateau, pour ce soir.

_________________

- maybe you're the same as me, we see things they'll never see, you and i we're gonna live forever.


Dernière édition par James Ashcroft le Jeu 28 Juil - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t223-cause-i-shiver-i-just-break-up
Reese Stenton

avatar

Messages : 105
Avatar + © : alicia vikander, milkovich.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Activité : real estate agent.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: slide away (r/reese)   Jeu 28 Juil - 0:54

- And you're polite. Il rit aux éclats, tout comme elle le fait. Ils prennent du bon temps, ensemble. Ils sourient tous les deux, cela lui fait extrêmement de bien. D'être bien, avec lui. - Don't seek to understand it, there's nothing to understand Il essayait souvent de lui faire comprendre ce qu'elle n'arrivait pas à voir de la toile. Mais au moins, pas besoin de se triturer les ménages s'il lui disait qu'il n'y a absolument rien à comprendre. - In fact, maybe about drugs. This exhibition is probably the best advertisement against taking cocaine. Elle était totalement d'accord avec lui, acquiesçant légèrement de la tête. - If he makes a living with it, I put myself to painting. Et autant dire que ce serait un désastre, autant que cette exposition. Reese ne savait pas dessiner, ni peindre. Oh, elle avait déjà essayé, et c'est pourquoi elle savait qu'il ne fallait surtout pas qu'elle s'y mette. Même avec tout l'effort du monde, ça ne donnerait rien de bon. - And the people? It's always the same routine: blah, blah, fucking blah. - And they seem to enjoy. But I'm almost certain they claim. Except if they are drugged too. Toujours à voix basse, vérifiant que personne ne se trouvait assez proche pour les entendre. Reese ne voulait pas d'ennuis. - We could leave. Except if you have a better option? Soulagement qu'il lui propose. - You know I didn't come for the paintings. Et s'il ne le savait pas, c'est maintenant chose faite. Sous-entendu qu'elle était venu pour lui. - I could actually try to understand every painting. En même temps qu'elle parlait, elle faisait quelques pas vers la toile juste à côté, le doigt sur le côté de sa bouche, l'air pensif. Mais elle n'était absolument pas sérieuse, comment aurait-elle pu l'être ? - But it would take me forever. Réalité. Elle n'exagérait probablement pas. Jamais elle n'arriverait à tout décrypter. Ou alors, l'artiste devrait tout lui expliquer. - So, leaving is the best idea you ever had. Directement, elle prit la coupe vide de James pour la poser au premier endroit venu. Puis, elle emporta le bras de James par sa main vers la sortie, souriant à ceux qui les regardaient partir. Ils se disaient probablement qu'ils partaient tôt, mais peu d'importance. En plus de cela, ils pouvaient après tout avoir une urgence. L'urgence de partir en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ashcroft
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 172
Avatar + © : s. claflin (©hepburns).
Multicomptes : mj.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-eight yo.
Activité : art dealer.
Derniers achats : lucky strikes, some books, scotch whisky, a hugo boss suit.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: open (reese, clare).

MessageSujet: Re: slide away (r/reese)   Jeu 28 Juil - 23:42

Il ne déteste pas toujours les mondanités. Ça a toujours fait parti de sa vie. James est issu d'un monde privilégié, mais n'a jamais oublié qu'il ne venait pas complètement de ce monde. Que sa mère, avant d'être la respectable épouse d'un respectable avocat, avait été une artiste sortie de la petite classe moyenne américaine. Non que les artistes échappaient aux mondanités : ils avaient les leurs, tout simplement. Et ce vernissage en est une illustration assez précise. Artiste superficiel pour peintures prétentieuses. Public de bobos. La totale. - You know I didn't come for the paintings. Reese le tire de ses pensées, parvient même à lui décrocher un sourire. Et il apprécie, d'être ici avec elle. Sincèrement. - I hope so. Mi-sérieux, mi-amusé. Reese et lui font des efforts. Ce n'est pas toujours facile, mais ils essaient. D'instaurer une certaine normalité dans leur relation. Évoquer leurs journées respectives, au lieu de se fuir une fois rentrés de leurs jobs. S'enquérir de l'état de l'autre, chaque jour. Faire part de ses frustrations. Il n'a qu'une envie, c'est de sortir d'ici. Rester ici à regarder ces toiles, c'est le mal de tête assuré. - I could actually try to understand every painting. Médusé, il la regarde se déplacer d'un tableau à un autre. Si elle a décidé de faire de leur soirée un enfer en étudiant minutieusement chaque peinture, alors ce sera certainement une réussite, au vu du regard que James affiche. - You're not serious, réplique t-il, une pointe de doute dans la voix. Elle ne ferait pas ça. A moins de vraiment lui en vouloir. Et ils n'en sont pas à ce point-là. Pas ce soir. - But it would take me forever. Faux soupir de soulagement de la part du jeune homme. Elle n'a donc pas l'intention de le torturer plus longtemps. - So, leaving is the best idea you ever had. Et Reese s'empresse de l'entraîner vers la sortie, le débarrassant de sa coupe de champagne. Il la suit, le regard amusé, glissant sa main dans la sienne. - Ever? demande t-il, un léger sourire au bout des lèvres. La meilleure idée qu'il ait eue, c'est certainement d'insister pour l'inviter à dîner, et ce jusqu'à ce qu'elle cède. Non n'a jamais été une réponse convenable, chez lui. Et il continue de le penser, malgré les problèmes qu'ils traversent, encore loin d'être derrière eux. Et James se fiche bien des regards qu'on leur jette, à eux deux qui s'en vont, non sans rires. - We won't be like them. Never. Right? demande t-il, une fois sortis de la galerie. Il ne veut pas qu'ils deviennent de ces gens ennuyeux, persuadés du contraire. - What do you think will happen in the next few years? interroge t-il, tant vis-à-vis de Reese que de lui-même, après avoir allumé une cigarette. Il ne sait pas si c'est le fait d'être sorti de cette galerie, d'avoir l'esprit détendu, ou simplement un peu plus confiance en eux. Ou un peu de tout ça à la fois.

_________________

- maybe you're the same as me, we see things they'll never see, you and i we're gonna live forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t223-cause-i-shiver-i-just-break-up
Reese Stenton

avatar

Messages : 105
Avatar + © : alicia vikander, milkovich.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Activité : real estate agent.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: slide away (r/reese)   Ven 29 Juil - 0:47

- I hope so. Evidemment, il savait bien qu'elle n'aimait pas vraiment la peinture, que cet art ne l'intéressait pas vraiment mais qu'elle essayait pour lui. Il ne la connaissait que trop bien. - You're not serious. Comment avait-il pu penser une seule seconde qu'elle aurait l'envie de faire cela ? En fait, si. Parfois, elle aimait l'embêter. Mais là, ce serait s'infliger tout ça à elle aussi. Très peu pour elle. Mais ils ont tout de même bien faits de venir, de sortir ensemble. Peu importe qu'ils n'aiment pas ce vernissage. Ils sont ensembles, à deux. - Ever? - Among other things. Elle adopte un sourire malicieux. Bien sûr que ce n'est pas sa meilleure idée, il ne serait pas bien ingénieux sinon. - You always have great ideas anyway. Un temps de pause, pour lui faire croire qu'elle le pense. - Obviously, that's not true. Elle le nargue. Elle ne voudrait pas qu'il prenne la grosse tête. Elle aime plaisanter avec lui, elle en a besoin en fait. Finalement, ils partent. Et sortir de cet endroit lui fit extrêmement de bien, ils ne sont pas restés bien longtemps à l’événement. Passage éclair. L'air est beaucoup plus agréable, plus respirable, plus frais à la sortie. Moins de monde aussi, car la plupart sont à l'intérieur du bâtiment pour profiter des peintures. Mais eux, ils sont bien mieux dehors. - We won't be like them. Never. Right? Ceux avec qui elle avait du mal à rester ? Bien sûr que non, enfin, elle l'espérait. - I truly hope not. Ou bien, quelqu'un devrait leur dire. De toute façon, elle ne savait pas ce que l'avenir leur réservait. Peut-être qu'ils ne seraient plus du tout les mêmes. - What do you think will happen in the next few years? Elle l'écoute, alors qu'il a allumé une cigarette. Près d'elle. Odeur qu'elle déteste, ne supporte pas. Heureusement, ils sont dehors. - If you approach too close to my face that cigarette, I will... hide all your packs of cigarettes and lighters. Son index s'agite en même temps qu'elle parle, comme pour le prévenir. Elle est ridicule, un air enfantin sur son visage. Mais finalement, elle reprend son sérieux pour répondre à sa question toute aussi sérieuse. - I don't know. I live from day to day, even more with what happened to us. Elle n'oublie pas, surtout pas en ce moment et de toute façon, elle n'oubliera jamais. Elle ne veut pas faire comme si ça ne s'était pas passé, ne souhaite pas qu'ils essayent de ne plus en parler entre eux, ne veut pas que ce soit un sujet tabou. - But I hope maried, right ? Car s'ils se mariaient, c'est qu'ils allaient bien, qu'ils avaient réussi à surmonter et qu'ils allaient tout surmonter. Et puis, elle n'oubliait pas que c'était son idée à lui le premier. Qu'il lui avait demandé alors qu'ils n'en avaient jamais parlé. Elle avait hésité mais peu de temps, car finalement, la réponse était évidente. Ils étaient faits pour être ensemble, elle en restait toujours certaine et persuadée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Ashcroft
All you got is this moment, twenty-first century's yesterday.
avatar

Messages : 172
Avatar + © : s. claflin (©hepburns).
Multicomptes : mj.
Pseudo : tiffany, océane.
Age : twenty-eight yo.
Activité : art dealer.
Derniers achats : lucky strikes, some books, scotch whisky, a hugo boss suit.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque: $$$$$$
Connections:
Disponibilité: open (reese, clare).

MessageSujet: Re: slide away (r/reese)   Sam 30 Juil - 17:27

- You always have great ideas anyway. Vraiment ? Pour que Reese l'admette, ce devait certainement être Noël. Ou quelque chose dans ce goût-là. Parce qu'ils ne sont que rarement d'accord. Ont tous les deux des caractères pourris. - I already hang out with you, you don't have to flatter me anymore. Il taquine, provoque un peu. Cherche à ce qu'on lui réponde. Ça lui a manqué. De relâcher la pression. De s'amuser ensemble, ne serait-ce qu'un peu. - Obviously, that's not true. Et elle réplique, le cherche. James lui jette un regard outré. Non. Il a toujours raison. Du moins, il en est convaincu. Tout autant qu'elle. C'est le pot de fer contre le pot de fer. Il n'y a pas d'échappatoire. - And you're quite pretentious, Miss Stenton. Il répond, ne fait pas dans la demie mesure. James peut parler : il l'est tout autant. A toujours été fier, bien trop fier de lui, d'où il vient, de ce qu'il fera. L'estime de soi n'a jamais été un problème, chez lui. Pour autant, il n'aspire pas à devenir une de ces personnes. Désire pouvoir se regarder dans une glace et se reconnaître. Évoluer ne signifie pas être une autre personne. Le lien entre passé et présent doit exister. Il a beau avoir du mal à songer à l'avenir, il sait ce qu'il ne veut pas. - If you approach too close to my face that cigarette, I will... hide all your packs of cigarettes and lighters. Une menace récurrente. Il avait pour habitude de fumer dans son appartement, à New York. Pas seulement sur la terrasse. Dans sa cuisine, sur son canapé, dans son lit. C'est seulement en emménageant avec Reese, ne fumant plus à l'intérieur, qu'il s'est rendu compte à quel point la fumée de cigarette imprègne tout. - I'd be forced to stop. And I'm not sure you'll like it. You won't really appreciate Grumpy James, ajoute t-il avec malice. Il a essayé, une fois, il y a quelques années. D'arrêter. Pour reprendre, lamentablement, trois mois après, après une violente dispute, alors qu'il était bien trop alcoolisé. - Five years. Where will Reese Stenton be in five years from now? Une question qu'il se pose souvent. Surtout ces temps-ci. Ne sait pas donner la même réponse. Ça dépend des jours. De son état. Optimisme ou pessimisme. Amour ou haine. La frontière est mince. - I don't know. I live from day to day, even more with what happened to us. Comme chacun d'entre tous. Tous ceux qui ont bien plus de problèmes qu'ils ne veulent l'admettre. Il y a des choses qui ne changent pas. Et, continuer, un jour après l'autre, surmonter au fur et à mesure, c'est devenu la seule solution. - But I hope maried, right? Il sourie. Il a insisté. Lourdement. - Remember what you told me? That I didn't really want to? Son idée semblait folle. Précipitée. Comme eux. Mais, James n'a jamais été doué pour faire dans la demie mesure. A toujours foncé, tête baissée, écoutant davantage son cœur que son cerveau. - But I still do. Il n'a jamais changé d'avis. James était un homme d'engagements. Sa parole, il ne la donne pas à la légère. Bien que l'on puisse penser le contraire. Il espère qu'un jour, ce sera le bon moment. - We'll have a big mansion, with lots of butlers. Son regard s'illumine.

_________________

- maybe you're the same as me, we see things they'll never see, you and i we're gonna live forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wildwildwest.forumactif.fr/t223-cause-i-shiver-i-just-break-up
Reese Stenton

avatar

Messages : 105
Avatar + © : alicia vikander, milkovich.
Pseudo : crick, dorine.
Age : twenty-seven yo.
Activité : real estate agent.

FUCK LOVE, GIVE ME DIAMONDS.
Compte en banque:
Connections:
Disponibilité:

MessageSujet: Re: slide away (r/reese)   Ven 26 Aoû - 19:38

Le couple avait tout fait extrêmement vite. Ils avaient rapidement emménagé ensemble pour finalement se fiancer encore plus vite. Et cela avait d'ailleurs été plutôt étonnant pour la famille de Reese mais peu lui importait. Et tout avait continué dans la même lignée, la dégringolade s'était faite tout autant rapidement. Dès qu'il lui avait fait sa demande et qu'elle avait accepté, elle arrivait pour une fois à se projeter, ce qu'elle ne fait plus vraiment désormais. Mariée, trois enfants. Voilà comment elle s'imaginait, ce qu'elle voulait surtout. - I already hang out with you, you don't have to flatter me anymore. Les compliments étaient pourtant très importants dans un couple déjà installé. Elle disait cela mais était toujours gênée quand James la complimentait. Mais évidemment, elle appréciait toujours. - I didn't ask your opinion but you're right. I won't tire me longer to flatter you. Compliments qu'elle réfutait par la suite. Mais c'était déjà ça. Il savait tout de même qu'elle savait lui faire des flatteries. - And you're quite pretentious, Miss Stenton. Elle ? Jamais. - I think you are talking about you. Elle le pointe du doigt, renversant ce qu'il lui était destinée sur lui. - I'd be forced to stop. And I'm not sure you'll like it. You won't really appreciate Grumpy James. Alors soit il arrêtait la cigarette, soit il serait désagréable. Il lui faisait du chantage, mais il n'allait pas l'avoir comme ça car tout ce qu'il voulait, c'était de continuer à fumer sans qu'elle ne lui dise quoi que ce soit. - Don't worry, I already manage to support you in natural. So it won't be a James grumpier that will make me flee. Elle le taquinait, comme d'habitude. - Remember what you told me? That I didn't really want to? Oh oui, elle s'en souvenait parfaitement, comme si ce jour était hier. Cette folle journée qui aurait pourtant dû être ordinaire. - But I still do. Il le voulait toujours et forcément, ça la réconfortait. - I still want it too. Elle aussi devait lui dire, ça ne devait pas aller que dans un seul sens. - We'll have a big mansion, with lots of butlers. Une grande maison, avec beaucoup d'enfants, c'était souvent ce que l'on disait. Ils vécurent heureux, et eurent beaucoup d'enfants. Ça aurait été un peu étrange de dire cela. Pourtant, elle le voulait toujours. - And lots of children. Et pourtant, elle s'y essayait, d'une voix douce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: slide away (r/reese)   

Revenir en haut Aller en bas
 
slide away (r/reese)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» guitare slide indienne.
» l'histoire de la slide hawaïenne
» trouver son slide
» Comment transformer sa guitare pour le slide ?
» Stage guitare blues trad et slide à La Chèze (22)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I'M SO WEST COAST :: ( BELMONT SPRINGS, ORANGE COUNTY ) :: EMERALD PIER :: New Vision Arts-
Sauter vers: